Cybersécurité : le cloud computing est-il vraiment sûr ?

Si la confidentialité des données personnelles a toujours suscité de vives interrogations, l’arrivée du cloud a d’autant plus remis le sujet au goût du jour. Phishing, piratage et collecte d’informations confidentielles font naitre en effet des craintes de la part des utilisateurs.

 

Sécurité du cloud : mythe ou réalité ?

La sécurité informatique dans le cloud computing [PDF téléchargeable du Clusif] est souvent sujette à polémiques. Les utilisateurs sont en effet nombreux à s’interroger sur les risques d’une telle pratique : le web est-il aussi sécurisé qu’on le pense ? Est-ce qu’envoyer ses données personnelles en ligne ne présente réellement aucun danger ? Le nombre de cas prouvant le contraire ne cesse de croître : photos volées de stars, comptes d’utilisateurs piratés, vol de coordonnées bancaires, etc. Les médias ne cessent de relayer des informations de ce genre. Pourtant, le Cloud apparaît toujours comme une solution de stockage fiable et efficace pour bon nombre de professionnels et particuliers.

Le risque reste réel dans tous les cas, même si les entreprises proposant le stockage en ligne ne cessent de renforcer la sécurité des données d’utilisateurs. Il s’avère d’ailleurs que les pirates utilisent des moyens de plus en plus perfectionnés pour voler les informations en ligne. Il s’agit en quelque sorte d’une preuve des efforts fournis par les services de cloud. Comme tout service connecté, nul n’est cependant à l’abri des incidents et le partage des données sur le web rend la protection de celles-ci d’autant plus difficile. Les entreprises doivent ainsi redoubler d’effort quant à la protection de leurs informations confidentielles et le choix des prestataires pour le clouding.

 La sécurité informatique dans le cloud computing est souvent sujette à polémiques.

Faut-il adopter le cloud ?

Parallèlement à l’utilisation sans cesse croissante du cloud, le nombre de cyberpiratage a augmenté. Si les coordonnées bancaires de particuliers ont longtemps été la cible privilégiée des pirates, les attaques se tournent cependant désormais vers les données d’entreprises. Ces dernières sont en effet exposées à travers l’utilisation du SaaS ou du PaaS. Toutefois, il est important de souligner que l’externalisation dans le cloud répond à certaines contraintes d’efficacité et de rentabilité. Une entreprise choisissant d’envoyer ses informations professionnelles en ligne a par exemple la possibilité d’exercer ses activités n’importe où dans le monde. Elle s’affranchit de plus des investissements liés à l’achat de serveurs et autres équipements informatiques.

Quoi qu’il en soit, la délocalisation des données en ligne ne sera réellement efficace que lorsque les problèmes liés à la sécurité et au risque de cyberpiratage trouveront des réponses. Ce type de service ne se développera en effet que si les entreprises chargées de gérer le cloud ont la possibilité d’assurer une protection optimale des informations confidentielles d’utilisateurs. En résumé, il s’avère ainsi que le clouding est une solution avantageuse pour les professionnels et particuliers. Elle nécessite néanmoins un investissement conséquent pour prévenir tous risques de fuites, de vol et de pertes des données sensibles. Les nombreux cas de piratage récents doivent par ailleurs inciter les utilisateurs à faire plus attention quant au type de données envoyées sur le nuage et au choix de la solution de stockage.

One comment

Laisser un commentaire