Convergence des identités personnelles et professionnelles : faille de sécurité majeure

La majorité des entreprises de sécurité informatique s’inquiètent du fait que leurs personnels utilisent leurs identifiants personnels au travail. Toutes les entreprises et leurs employés sont-ils tous soucieux de la sécurité de leurs données ?

Convergence des identités personnelles et professionnelles faille de sécurité majeure

92 % des professionnels de sécurité sont préoccupés par la convergence privé- professionnel

D’après le sondage de Gemalto, 92 % des boîtes informatiques sont préoccupées par l’usage des identifiants privés du personnel sur le lieu de travail. 56 % de celles-ci sont contre la mise en place des systèmes d’authentification semblable à ceux utilisés au quotidien par les personnels. Selon l’avis des interrogés, une telle technique pourrait compromettre la sécurité de l’entreprise. Toutefois, 68 % d’entre eux ne sont pas de cet avis. Ils autorisent l’utilisation des identifiants et mots de passe de leurs réseaux sociaux pour se connecter à leur compte pro. Au même titre que l’utilisation des messageries personnelles, cette habitude représente une menace pour la sécurité informatique des sociétés concernées.

Sécurisation de données en milieu professionnel : les solutions grand public sont-elles admissibles

À cause de la diminution de la frontière entre le monde de l’entreprise et le quotidien, les employés de sécurité informatique sont amenés à inventer des méthodes d’authentification drastiques. Ce sont par exemple la reconnaissance vocale, oculaire, ou l’analyse des empreintes digitales. 63 % des interrogées suivent déjà cette condition ; et 6 sur 10 personnes interrogées estiment que les mesures de sécurité de type grand public offrent déjà une protection suffisante aux organisations. 55 % des sujets sondés admettent même que d’ici 3 ans, il n’y aura plus de différence entre les solutions professionnelles et grand public proposées sur le marché.

La vulnérabilité des solutions grand public compromet la sécurité des entreprises

Puisque les entreprises ne vivent pas isolées, les attaques qui touchent le grand public peuvent aussi impacter sur leur sécurité. En effet, dû à l’augmentation de l’attaque auprès de la masse, 89 % des entités interrogées ont renforcé leur système de sécurité ainsi que leur politique de gestion d’accès. 53 % des sociétés françaises questionnées ont organisé des formations afin de réduire les risques de sécurité en interne. 30 % d’entre eux ont revu leur budget de sécurité numérique à la hausse et 36 % ont renforcé leur équipe de personnel informatique et 17% ajoute des service de sécurité sur les emails via des systèmes de sandbox emails ou équivalent.

La mobilité des personnels : une menace pour la sécurité des entreprises

La mobilité des salariés entraine de nouveaux problèmes de protection de données. À cause de cette nouvelle menace, 35 % des entreprises ont dû supprimer leur accès au réseau sans fil et 91 % ont limité partiellement l’accès à leurs terminaux mobiles. La moitié des interviewés ont placé la sécurité informatique parmi leurs principales préoccupations suite à la recherche de flexibilité et la mobilité de leurs employés. Afin de soutenir la mobilité de ses salariés, les entreprises ont maintenant recours à l’authentification à deux facteurs. 37 % des salariés questionnés ont affirmé utiliser ce système. 56 % des répondants pensent même que ce taux devrait atteindre les 56 % dans deux ans.

Du partage d’identifiant à l’authentification, l’attitude des consommateurs a un impact non négligeable sur la sécurité des entreprises, déclare Lasnier François, un haut responsable de chez Gemalto. C’est pourquoi ces dernières doivent éviter la compromission de ses données par les mauvaises habitudes de ses employés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string AoiJzJ to the field below: