Un nouveau virus s'attaquant aux appareils Apple a été récemment identifié.

Les appareils Apple menacés par un nouveau virus informatique

Un nouveau virus s’attaquant aux appareils Apple a été récemment identifié. Il serait capable de collecter les messages et le carnet d’adresses des iPhone, mais pourrait également récupérer les données bancaires de son utilisateur.

 

Les appareils Apple menacés ?

Palo Alto Networks, entreprise de sécurité informatique, a récemment annoncé avoir découvert un virus s’attaquant aux iPhone. Celui-ci ne s’installe cependant pas directement sur l’appareil, mais infecte un Mac à travers une faille qui lui permet d’apparaître comme une application légitime de Mac OS. Tous les iPhone connectés par câble à la machine seraient ensuite infectés avant de transmettre le virus à d’autres Mac de la même manière. Selon Palo Alto Networks, c’est une copie d’App Store localisée en Chine qui l’aurait propagée à l’aide de nombreuses applications. Le virus nommé Wire Lurker a ainsi été téléchargé plus de 356 000 fois, ce qui donne une idée du nombre de machines infectées bien que les chiffres réels sont probablement plus importants.

Wire Lurker a été conçu pour collecter le maximum d’informations sur l’appareil. Il se connecte ensuite à un serveur distant pour faciliter la prise de contrôle du terminal. Seuls les appareils jailbreakés courent cependant un réel risque puisque le logiciel malveillant ne peut collecter que le numéro de série, l’adresse email utilisée pour se connecter à iTunes ou le numéro de téléphone sur les autres iPhone. Wire Lurker télécharge un autre logiciel pour s’approprier toutes les données utilisateurs des appareils jailbreakés une fois en place. Photos, documents et bien sûr coordonnées bancaires peuvent être récupérés sans que le propriétaire de l’iPhone soit au courant.

 . Il serait capable de collecter les messages et le carnet d'adresses des iPhone, mais pourrait également récupérer les données bancaires de son utilisateur.

Apple a rapidement réagi

 Face à de tels cas d’attaques virales, Apple a d’ores et déjà appelé les utilisateurs à éviter les applications provenant de sources non certifiées. Il recommande en outre de ne télécharger que les logiciels de l’App Store officiel. Jusqu’à ce que la menace soit éradiquée, ces différentes mesures devraient ralentir la progression du virus. Apple a néanmoins déjà pris des dispositions pour protéger ses machines : le certificat utilisé pour infecter les Mac a ainsi été bloqué et il n’est désormais plus possible d’installer les applications incriminées sur OS X. Il n’empêche cependant que les appareils infectés ont continué à émettre des données à destination des pirates jusqu’à ce que les serveurs de contrôle du virus soient définitivement mis hors de service.

Ainsi, Wire Lurker ne serait qu’affaibli malgré toutes les mesures prises à son encontre. Pour autant, le niveau de risque est actuellement nul bien que d’autres attaques pourraient s’inspirer de celle-ci pour contaminer les machines Apple à l’avenir. Pour les utilisateurs, l’unique solution pour préserver ses données et appareils serait de n’utiliser que des logiciels certifiés par Apple et disponibles sur son App Store. Les experts en sécurité expliquent d’ailleurs que c’est ce qui a toujours fait la différence entre Apple et les autres entreprises. La marque à la pomme a en effet toujours mis en avant son écosystème fermé pour garantir la sécurité des utilisateurs. Les rares cas d’attaques sur les terminaux Apple se seraient ainsi en grande partie produits sur les appareils jailbreakés.

One comment

Laisser un commentaire