Des comptes en France concernés par le piratage de Facebook

Le fait que Facebook soit la cible de nombreuse attaque informatique n’est plus anodin. Le plus inquiétant c’est que ce phénomène atteint aujourd’hui la France. En somme, Facebook n’arrive plus à assurer la protection des données de ses utilisateurs. Pour preuve, 50 millions de comptes ont été piratés. D’ailleurs, Mounir Mahjoubi qui est le secrétaire d’État chargé du numérique a vu son compte « être déconnecté en urgence ». Il est même revenu sur ce sujet lors de son intervention sur Radio J.

L’importance de manipuler Facebook avec précautions

Facebook comme les autres plateformes est loin d’être sécurisé. Une fois que l’étendue du piratage a été découverte, Mounir Majhoubi s’est renseigné si des utilisateurs français ont été affectés par cette attaque. Malheureusement, Facebook n’a pas pu répondre à cette question. Selon Mounir Majhoubi, cette mauvaise expérience est une preuve par rapport au fait que les Français qui manipulent Facebook sont actuellement des cibles de piratage.

D’ailleurs, le secrétaire d’État chargé du numérique n’a pas attendu pour réagir. Il recommande ainsi aux Français d’être plus vigilants. Il a même souligné sur le site de france info que Facebook n’était pas un coffre-fort et qu’il était important de garder ses données confidentielles sur soi.

Par ailleurs, Mounir Mahjoubi a également émis des recommandations supplémentaires et ces dernières sont valables, quelle que soit la plateforme utilisée. L’usager est convié à revoir ses données personnelles et à supprimer celles qui ne doivent pas être portées à la connaissance du public. Selon le secrétaire d’État chargé du numérique, la fuite des données reste possible. C’est pourquoi tout un chacun devrait garder les données sensibles et ne partager que celles qui peuvent être vues par tout le monde.

Piratage Facebook : que faut-il comprendre ?

Les comptes piratés ont été automatiquement déconnectés par Facebook. De même que pour les millions d’utilisateurs qui ont eu recours à la fonction « afficher en tant que ». À noter que les personnes concernées sont normalement averties via leur fil d’actualité. D’ailleurs, Facebook est tenu d’informer le grand public lorsque des fuites de données sont constatées, et ce depuis que la RGPD a été mise en place.

Seulement, il n’est pas aujourd’hui facile de connaître les suites de ce piratage. Surtout que Facebook lui-même ne comprend pas ce qui a pu engendrer ces problèmes. De plus, changer de mot de passe s’est avéré aujourd’hui ne plus être efficace contre ce problème. C’est pourquoi pour que l’enquête puisse aboutir, Facebook collabore désormais avec le FBI.

Le piratage de Facebook : un problème récurrent ?

Être victime d’un piratage sur Facebook est un problème qui peut arriver à n’importe quel moment. Le scandale Cambride Analytica pour sa part relève d’un abus d’un des partenaires du réseau social. Depuis, Facebook est acculé de pression par les autorités étasuniennes qui lui reprochent de ne pas faire preuve de vigilance.

D’ailleurs aux États-Unis, les internautes pensent qu’il faudrait restreindre les capacités de Facebook par rapport à l’accès aux données personnelles. Le réseau social en proie à toutes ces tensions commence même à avoir des dissensions au sein de son propre personnel. Il a ainsi perdu deux dirigeants d’Instagram depuis.

Laisser un commentaire