Se spécialiser dans la cybersécurité est-il actuellement une bonne idée ?

Cybersécurité : un secteur en pleine croissance

Se spécialiser dans la cybersécurité est-il actuellement une bonne idée ? La réponse est oui selon la société de conseil américaine MarketsandMarkets dans un récent rapport. Ce secteur se chiffrera selon ce dernier à environ 170 milliards de dollars et connaître un bond annuel de 10%.

? La réponse est oui selon la société de conseil américaine MarketsandMarkets dans un récent rapport.

Toutes les entreprises de plus en plus conscientes de l’importance de la cybersécurité…

Les attaques jusque-là recensées concernent pour la plupart les grandes entreprises, c’est-à-dire celles qui disposent d’un chiffre d’affaires dépassant les 1000 millions de dollars. Les petites entreprises, constituant pourtant une cible facile, du fait de leur manque d’investissement en cybersécurité, représentent encore une proportion très faible des attaques. Mais depuis quelques années, les pirates informatiques multiplient les attaques de masse, ne visant pas une cible particulière. Et toute entreprise pourrait ainsi actuellement être visée. D’où la nécessité selon divers experts dans le monde de la sécurité informatique pour toute organisation, quelle que soit sa taille, d’y investir. Par ailleurs, les entreprises spécialisées dans le domaine sont de plus en plus nombreuses à proposer des solutions de cybersécurité adaptées aux besoins et aux budgets des petites entreprises.

Les petites entreprises, constituant pourtant une cible facile, du fait de leur manque d’investissement en cybersécurité, représentent encore une proportion très faible des attaques.

Même celles qui ne travaillent pas dans le monde de la finance et de la santé

Il faut  reconnaître qu’une bonne partie des entreprises qui s’intéressent le plus à leur sécurité informatique exercent dans la l’industrie financière et dans l’univers de la santé. Une étude récente a permis de connaître que les organisations financières dépensent 2500 dollars par collaborateur chaque année pour la sécurisation de leurs données. Mais l’intérêt pour la cybersécurité s’étend de plus en plus vers les autres secteurs. Ainsi, des solutions conçues initialement pour des instituts financiers trouvent de plus en plus d’adeptes dans le monde de l’énergie, de l’enseignement, du commerce et des télécommunications, entre autres.

La peur des cyberattaques est même parvenue jusqu’au sommet de l’Etat, ce fléau étant parmi les cinq risques les plus probables pour un pays d’après un récent rapport du World Economic Forum. Ces attaques ne cessent de se multiplier, à une vitesse plus élevée que celle des Smartphones et même du taux de croissance économique mondiale.

Par ailleurs, les entreprises spécialisées dans le domaine sont de plus en plus nombreuses à proposer des solutions de cybersécurité adaptées aux besoins et aux budgets des petites entreprises.

Profiter des innovations technologiques pour freiner la tendance

Le progrès technologique est considéré par bon nombre de personnes comme le principal responsable de l’inarrêtable croissance des cyberattaques. Rien n’empêche cependant pas à l’utiliser pour contrer ce fléau. Mais comment ? Il faut surtout poser cette question à Google, à Microsoft et Facebook qui se sont rassemblés, à travers une fondation, pour lutter contre Heartbleed. Pour rappel, cette vulnérabilité fait trembler particuliers et professionnels en permettant aux pirates qui l’exploitent d’accéder aux informations se trouvant dans la mémoire d’un serveur. Plusieurs services Internet sont concernés par cette vulnérabilité. On comprend donc la décision des trois géants de s’assembler dans le but de la combattre. Si aucun correctif efficace n’est déployé à temps, on risque de voir prochainement d’innombrables cas de vol de secrets commerciaux.

Laisser un commentaire