Réseaux sociaux : pour une utilisation plus sécurisée

Homme et femme, petits et grands, ont librement accès aux réseaux sociaux, notamment Facebook, twitter. Pour l’enregistrement des comptes et pour l’utilisation proprement dite, ces derniers requièrent beaucoup d’informations concernant le titulaire. Avec cette hausse constante de la cybercriminalité, Insafe a son rôle à jouer. Par la « safer internet day », elle lance un programme pour promouvoir une utilisation plus sûre, responsable et positive de la technologie numérique pour les enfants et les jeunes en proposant 3 solutions.

Le « safer internet day » : un évènement d’envergure mondiale

La Commission européenne, par le Programme Safer Internet, organise chaque année (depuis 2003), le  mois de février le « safer internet day ». Il a pour but de sensibiliser et de promouvoir une utilisation plus responsable de l’Internet. Cette année, il se focalise plus sur une sécurisation au niveau des réseaux sociaux. Il se déroule dans plus de 30 pays européens et s’oriente sur la sensibilisation des jeunes, des parents, des enseignants et éducateurs…bref pour tous ! Cette année, « le safer internet day » est axé sur un but plus éducatif tout en profitant de l’Internet pour combattre les « fakes news » (mauvaises informations et désinformations pouvant devenir rapidement une polémique). Pour la France, des animations seront effectuées dans des écoles, dans des ateliers dans tout le pays par l’association Tralalère. L’initiation est faite par la CE, mais tous les pays du monde devraient prendre exemple pour survivre dans cette lutte acharnée.

Pour la protection des internautes sur les réseaux sociaux

Si vous voulez transmettre rapidement une information ou une intox, quoi mieux que les réseaux sociaux ? Voilà pourquoi, Insafe pense que la sensibilisation doit commencer dès les classes primaires. Elle vise à conscientiser le citoyen dans ses agissements et dans ses dires. Pour ce faire, elle propose 3 solutions pour une meilleure utilisation. Il s’agit d’activer une double authentification lors de l’ouverture de compte. Elle a pour but se s’assurer que la personne qui utilise est la bonne, en lui envoyant un code numérique sur son téléphone. Une des alternatives  présentées est d’agir en tant que responsable. Comment ? Elle vise à éduquer les internautes à respecter les listes de mesures instaurées par les réseaux sociaux et de « n’écrire que des choses dont vous serez capables de dire en face ». Et pour finir, que vous vous connectez chez vous via votre ordinateur, de votre téléphone, mais surtout dans un cybercafé, n’oubliez jamais de vous déconnecter, et assurez-vous en. Cela vous évitera d’exposer votre vie et celle de vos amis aux inconnus.

Les conséquences

C’est un fait incontestable. L’avènement d’Internet et des nouvelles technologies a fait voler en éclats les notions de barrières physiques et géographiques, mais a aussi bouleversé notre façon de communiquer et de consommer. Cependant, chaque changement apporte son lot d’avantages et d’inconvénients. Le « safer internet day » , présente des avantages. Pourquoi ? Même si les mesures prises comportent toujours quelques risques, le but général est d’éduquer dès le jeune âge, pour une meilleure utilisation de l’Internet. Il rend l’internaute responsable de ses actions, de ses comptes, des informations qu’il émet. Un très grand challenge, mais qu’Insafe a su initier.

Laisser un commentaire