Cybersécurité : 34 entreprises se sont mis d’accord !

Les cyberattaques se multiplient et font rage auprès de nombreuses entreprises.  Récemment, lors de la Conférence annuelle de la RSA (conférence portant sur la sécurité de l’information), 34 grandes sociétés dans le high-tech se sont mis d’accord sur le « Cybersecurity tech Accord » : un accord pour « défendre tous les clients partout dans le monde contre les attaques malveillantes des entreprises cybercriminelles et des États-nations ».

Les cyberattaques persistent !

Le 17 Avril 2018, 34 grandes sociétés ont signé un accord pour lutter contre la cybercriminalité dans le monde. Ce sont ABB, ARM, AVAS, BITDEFENDER, BT, CA TECHNOLOGIES, CARBON BLACK, CISCO, CLOUDFLARE, DATASTAX, DELL, DOCUSIGN, FACEBOOK, FASTLY, FIREEYE, F-SECURE, GITHUB, GUARDTIME, HP INC, HPE, INTUIT, JUNIPER NETWORKS, LINKEDIN, MICROSOFT, NIELSEN, NOKIA, ORACLE, RSA, SAP, STRIPE, SYMANTEC, TELEFONICA, TENABLE, TRENDMICRO et VMWARE. Ces géants se sont mobilisés suite aux attaques dévastatrices perpétrés par  WannaCry et NotPetya l’année dernière mais aussi et surtout pour répondre aux menaces de hackers Russes qui visent des millions de routeurs dans le monde pour de nouveaux affronts !

Protéger chaque utilisateur contre ces pirates de l’informatique !

Pourquoi l’utilisateur avant tout ? Il est le plus concerné dans toute l’affaire car il peut être la porte d’entrée des hackers et cela sans le vouloir ! Les signataires s’engagent alors à mettre en œuvre tous les moyens nécessaires et de les mettre à la disposition de l’utilisateur afin qu’ils puissent le protéger, à l’exemple de Google qui interdit les mauvaises annonces pour éviter toute escroquerie !

 

Mais les signataires œuvrent également pour le bien des entreprises. Ils aident les sociétés, industries et entreprises qui ont recours à leur technologie et à leur service à se protéger. Tout est dans la communication, et ces géants l’ont compris. Un point important dans leur accord est d’améliorer la collaboration et le partage d’informations avec l’industrie, la société civile et les chercheurs en sécurité informatique, notamment au niveau de la divulgation des failles de sécurité.

Ensemble pour combattre !

La lutte contre les cyberattaques est un phénomène mondial et tout le monde est concerné : toutes les entités, les entreprises, les particuliers, et aussi l’Etat ! En effet, les signataires ont soulevé le fait que ce dernier est souvent concerné ou impliqué dans des affaires louches de piratage (du moins des membres). Sinon pourquoi ces cybercriminels attaqueraient des infrastructures sensibles comme les hôpitaux, les universités, les administrations et de grandes entreprises ? Pour cela, ils ont émis un point mentionnant le refus d’apporter une aide aux gouvernements pour lancer des cyberattaques contre des « citoyens innocents et des entreprises ».

 

Toutes ces grandes entreprises de haute technologie et de sécurité informatique se sont jointes dans cet accord intitulé « Cybersecurity tech Accord » dans le but de mener un combat commun pour contrer ce fléau du monde moderne. Le but principal est d’apporter leur aide, sous plusieurs formes, aux utilisateurs pour ne pas en être victime !

Laisser un commentaire