Site web : des outils technologiques utiles, mais potentiellement dangereux

De nos jours, tout le monde a la possibilité de développer un site web. En effet, il suffit aujourd’hui d’aller sur Internet et de créer une page ou un site. Cependant, peu d’utilisateurs ont pleinement conscience des dangers qu’ils représentent pour leurs systèmes informatiques. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur ce domaine.

Les bases de la sécurité informatique

Contrairement à ce que certains imaginent, l’utilisateur de l’ordinateur lui-même s’avère être bien plus souvent à l’origine des problèmes de sécurité que les logiciels qu’il utilise. Effectivement, une forte négligence sur le sujet est souvent constatée et cela est dû à l’utilisation incorrecte des outils informatiques ou à l’insuffisance de sécurité. C’est à partir de là que se produisent les vols de données, le piratage ainsi que la violation de la vie privée. Pour s’en protéger, il faut bien plus que le traditionnel pare-feu, car les nouvelles menaces nécessitent des protections plus complexes et une plus grande attention des utilisateurs.

En terme de site et messagerie, priorité à la protection des domaines

Lorsqu’une personne se lance dans la création de site web, il faudra qu’il le gère correctement. En effet, si un piratage de votre site est signalé, il est essentiel de prioriser la suppression des failles de sécurité. Dans le cas contraire, l’hébergeur aura alors toute autorité à bloquer le site pour des raisons évidentes de sécurité. Suite à un piratage, ledit site peut être infecté avec des logiciels malveillants et les cybercriminels pourront subtiliser facilement toutes les données sensibles (informations personnelles, coordonnées bancaires, …). Ces personnes malveillantes peuvent utiliser les attaques comme le ransomware (61 %), le déni de service (38 %), la défiguration de site (23 %) ou encore les vols de données personnelles (18 %). Malheureusement, pour ceux qui créent les sites, ils ne prennent conscience du piratage que tardivement. Cela se remarque quand les moteurs de recherches envoient des menaces de sanction ou lorsque les visiteurs touchés par le vol multiplient les plaintes. Depuis plus d’un an, et cela tant sur le plan national qu’international, le principal outil d’attaque des cybercriminels a été le courrier électronique.

Agir pour se protéger

Le meilleur moyen de se protéger reste l’analyse du domaine, site web ou messagerie. Cela peut se faire grâce à des outils en ligne gratuit comme Dnslookup.frou NS.Tools. Ces derniers représentent des outils d’analyse technique gratuits offrant la possibilité de vérifier les paramètres de configuration ainsi que de protection du nom de domaine, DNS, serveurs de messagerie ou de web. Pour ce faire, le dispositif lance près de 90 tests différents après qu’il soit renseigné sur le domaine du site à analyser. En réponse à la demande, NS.Tools fournira en quelques secondes des sections relatives à l’analyse telles que des erreurs, avertissements et informations. Suite à cela, il sera porté à la connaissance de l’utilisateur les erreurs engendrant des résultats négatif. Par ailleurs, il recevra des avertissements sur ce qu’il faut impérativement corriger ou encore sur les dangers potentiels. L’avantage d’un tel outil est le fait qu’il synthétise erreurs, failles ou encore alertes importantes et le tout est fourni en peu de temps, sans oublier le fait que la configuration complète du domaine pourra être analysé par les moyens de l’utilisateur et ce, de manière complètement gratuite.

Laisser un commentaire