Ces dernières semaines, les internautes ont subi une vague de spams leur demandant de payer des factures.

Les spams évoquant de factures impayées de plus en plus fréquentes en France

La France est devenue une nouvelle fois la cible des hackers. Ces dernières semaines, les internautes ont subi une vague de spams leur demandant de payer des factures. Certains sont tombés dans le panneau. Les plus vigilants, eux, ont préféré ne pas ouvrir ces messages frauduleux, ou du moins télécharger les pièces qui les accompagnent.

Les États-Unis, la Chine et la Russie ne sont plus les seuls pays qui intéressent le plus les cybercriminels ces derniers temps.

Comment reconnaître les mails frauduleux ?

Les États-Unis, la Chine et la Russie ne sont plus les seuls pays qui intéressent le plus les cybercriminels ces derniers temps. La France également est de plus en plus visée par des attaques de grande ampleur. Les attentats de Charlie Hebdo mis à part, de nombreux utilisateurs ont reçu des mails leur demandant de régler immédiatement une facture. Ceux qui n’ont pas pris la peine de bien lire ces messages ou qui ne disposent pas de filtre anti-spam ont livré des données personnelles aux hackers. Pourtant, ce n’est vraiment pas difficile de reconnaître ces emails frauduleux. Ces derniers comportent en effet souvent un grand nombre de caractères comportant des fautes d’orthographe et sont accompagnés d’un document Word en pièce jointe. C’est ce dernier qui comporte le virus informatique. Il faut éviter son téléchargement pour ne pas permettre à des escrocs d’accéder à son système informatique. Ceux qui voient de tels emails dans leur boîte de réception devront le signaler aux équipes de la plateforme Signal Spam ou du moins les mettre parmi les messages indésirables.

On est loin de l’époque des spams demandant de l’argent pour le déblocage de fonds, un système qui avait pourtant fait des milliers de victimes dans le monde au cours des années 2000.

Les hackers ne cessent d’améliorer leur mode opératoire ces derniers temps. On est loin de l’époque des spams demandant de l’argent pour le déblocage de fonds, un système qui avait pourtant fait des milliers de victimes dans le monde au cours des années 2000. Les cybercriminels se connaissent également de plus en plus en choix d’adresse. Ce qui contribue à l’efficacité de leur manœuvre.

Les logiciels antispam sont recommandés

Signal Spam est une plateforme dont la gestion est partagée entre des acteurs du domaine de l’emailing, des groupements professionnels et des représentants des pouvoirs publics. Sa création est basée sur un besoin d’améliorer la sécurité des réseaux informatiques en France. Depuis le début de son existence, cette plateforme a contribué à limiter la croissance des cas d’hameçonnage et d’autres types de piratages par mail dans le pays.

Signal Spam est une plateforme dont la gestion est partagée entre des acteurs du domaine de l’emailing, des groupements professionnels et des représentants des pouvoirs publics.

Signal Spam n’est pas le seul moyen disponible pour la sécurisation de réseau contre les attaques via mails frauduleux. Ce système de piratage peut être évité grâce à l’utilisation des logiciels anti-spam et anti-virus. Il en existe plusieurs sur Internet. Certains sont notamment adaptés à des usages professionnels comme Altospam. D’autres sont surtout destinés au cadre privé comme Spamihilator.

Une plus grande attention de la part des utilisateurs est également recommandée lors de la connexion sur les forums, les blogs, les réseaux sociaux, les sites de partages de vidéo et les autres pages non sécurisées. Il faut notamment éviter d’y partager son adresse email et d’y fournir des données pouvant être exploitées par des hackers pour soutirer de l’argent.

Laisser un commentaire