Malgré sa politique très restrictive, Apple n’a pas pu empêcher l’existence de failles sur les précédentes versions de système d’application pour appareil mobile.

Sécuriser ses données sur iOs9

Malgré sa politique très restrictive, Apple n’a pas pu empêcher l’existence de failles sur les précédentes versions de système d’application pour appareil mobile. Ce qui l’aurait poussé à développer un iOs 9 promettant plus de sécurité aux utilisateurs. Il leur suffit par ailleurs de suivre les recommandations suivantes pour empêcher les pirates d’accéder à leurs données.

Ce qui l’aurait poussé à développer un iOs 9 promettant plus de sécurité aux utilisateurs.

Verrouillage

C’est la solution la plus classique pour mieux protéger ses données avec iOs. Il peut se faire via un code PIN. Bonne nouvelle, avec la 9e génération de l’OS, 6 chiffres sont à inscrire avant d’accéder à ces données. Ce qui représente une possibilité de combinaisons allant de 10 000 à un million.

Le blindage peut aussi se faire via la définition des empreintes digitales Touch ID. Le stockage de ces dernières se fait sous forme chiffrée. Ce qui rend difficile le manœuvre des pirates. L’utilisateur aura un abri plus résistant face aux tentatives d’accès à ses données.

 C’est la solution la plus classique pour mieux protéger ses données avec iOs.

Protection de son compte, de son iCloud et de son AppStore

Le verrouillage ne devra seulement pas concerner l’appareil. Il devra également être étendu à ses annexes dans le cloud. D’où l’importance de l’activation de la double authentification par l’utilisateur de son compte Apple. Ainsi, chaque accès depuis un nouveau terminal sur iCloud, iTunes ou Apple Store nécessitera  une seconde étape d’authentification.

La sécurité sera par ailleurs encore plus importante en optant pour une validation par mot de passe de chaque achat sur iTunes ou AppStore. Les utilisateurs trouvant cela contraignant peuvent choisir une validation par Touch ID.

 

Se mettre à l’abri des publicités

L’iOs 9 est venu avec une nouveauté qui ne manquera sûrement pas de ravir les publiphobes : la possibilité d’intégration des bloqueurs de publicité dans Safari, via une nouvelle interface de programmation. De nombreuses applications en ce sens sont par ailleurs proposées sur App Store, en ne citant que Crystal et Peace. A cette nouveauté s’ajoutent des solutions classiques comme le fait de limiter le suivi publicitaire en optant pour la voie « Réglages -> Confidentialité -> Publicité » ou de choisir DuckDuckGo comme moteur de recherches.

Le verrouillage ne devra seulement pas concerner l’appareil. Il devra également être étendu à ses annexes dans le cloud.

Ne pas fournir des données sensibles aux applis

En utilisant certaines applications, l’utilisateur peut obtenir une demande d’accès à son carnet d’adresses, ses photos, ses données de santé, sa géolocalisation et même son microphone. Certaines de ces informations peuvent cependant ne pas être vraiment utiles pour ces applications. Il est ainsi important de mesurer cette utilité. Pour les applications qui n’en ont pas besoin, les permissions d’accès peuvent être modifiées en se rendant à « Réglages -> Confidentialité ».

 

Activation de la fonction « localiser mon iPhone »

Un utilisateur qui a tendance à oublier ou à égarer quelque part tout ce qu’il porte devra activer cette fonction pour savoir, à tout moment, où se trouve son appareil. Cette option s’active normalement par défaut pour un détenteur de compte Apple/iCloud. Si malgré toutes ces précautions, l’utilisateur constate qu’une personne a pu accéder aux données se trouvant dans son iPhone ou iPad sous iOs, il devra rapidement alerter Apple.

Laisser un commentaire