En France, les entreprises ont subi 51% des attaques enregistrées au cours de ces 12 derniers mois.

Cybersécurité des entreprises : les deux nouvelles tendances à adopter

En France, les entreprises ont subi 51% des attaques enregistrées au cours de ces 12 derniers mois.  Signe donc que le pays a encore beaucoup à faire en matière de cybersécurité en entreprise. Les Etats-Unis, de leur côté ont conforté leur avancée sur ce sujet en créant régulièrement de nouveaux concepts. Les DevOps et DevSecOps sont les méthodes adoptées et le monde professionnel français devrait s’y mettre aussi.

 Les DevOps et DevSecOps sont les méthodes adoptées et le monde professionnel français devrait s’y mettre aussi.

Présentation de ces tendances

Ce sont des concepts basés sur un besoin de favoriser la collaboration dans la politique de cybersécurité des entreprises. Si une entreprise a adopté le DevOps, elle intervient dans un groupe incluant des entités différentes pour étudier un projet de développement particulier. Il est possible de faire évoluer ce concept à une échelle plus large en collaborant avec diverses entreprises. Le devSecOps ne passe pas par la phase création de groupe de travail en interne. Il est en fait basé, dès son adoption, sur la collaboration entre diverses entreprises d’un même marché.

Si une entreprise a adopté le DevOps, elle intervient dans un groupe incluant des entités différentes pour étudier un projet de développement particulier.

Pour une période de détection et de remédiation plus courte   

Ces deux concepts, surtout le DevSecOps, donnent aux entreprises la possibilité d’atteindre immédiatement un très bon niveau de sécurité et d’agir plus rapidement sur les incidents. Il faut en effet le reconnaître, n’importe quelle entreprise peut actuellement être la cible d’une attaque informatique. Pour faire face à cela, il importe d’adopter une tendance permettant de réduire le temps de détection et de trouver la solution et ainsi de se mettre à l’abri des désagréments liés aux systèmes traditionnels.

Se trouver à l’abri des désagréments liés aux Silos

Comme l’a montré le pourcentage cité en haut, le fonctionnement en silos a compromis les efforts déployés en France en matière de cybersécurité. Comment pourrait-on mieux faire face aux menaces avec des équipes travaillant, dans la majeure partie du temps, chacune de leur côté ? Autre confirmation de ce constat, depuis l’adoption en grande masse des DevOps et DevSecOps, les entreprises américaines sont moins vulnérables face aux attaques. A leurs homologues français de suivre l’exemple.

Ces deux concepts, surtout le DevSecOps, donnent aux entreprises la possibilité d’atteindre immédiatement un très bon niveau de sécurité et d’agir plus rapidement sur les incidents.

Profiter d’un facilitateur de business

En plus d’être une arme anti-cybercriminalité, ces deux tendances constituent un facilitateur de business pour les entreprises. Les groupes américains ne connaissaient les détails qu’après quelques mois d’expérimentation de ces concepts. Il faut en effet le savoir, en collaborant avec ses entreprises partenaires, et même ses concurrents, on pourra mettre en place rapidement de nouvelles approches pour développer ses affaires. Des détails liés à cette question se trouvent sur Google, Amazon et autres pionniers de ces tendances.

Accélérer l’automatisation

En s’ouvrant aux autres, les entreprises adoptant les deux tendances, notamment le DevSecOps, pourront facilement améliorer leurs moyens technologiques destinés à lutter contre les menaces. Elles bénéficieront ainsi d’une accélération de l’automatisation de leur sécurité informatique. Ce qui leur donnera la possibilité de concentrer leurs moyens humains à des travaux d’optimisation de fonds. Les clients, de leur côté, seront également mieux protégés. Leur base de données est en effet sécurisée par un moyen issu de la collaboration de diverses entités.

Laisser un commentaire