La clé USB : solution ou source de problèmes?

La clé USB n’est plus à présenter, car ce gadget technologique fait partie de notre quotidien au même titre que les propres clés de nos maisons. En effet, il y en a un peu partout et elles sont distribuées à toutes les occasions. Bien que ce soit un accessoire extrêmement pratique quand il s’agit d’échanger des données informatiques, il est toutefois possible que la clé USB présente de réels risques pour la sécurité de tout ce qui est  données sensibles. Il est important de voir plus en détail ce qui se cache réellement derrière ces faits et ce qu’il convient de faire pour éviter les pièges.

La clé USB un piège comme les autres

 

Le fait est que ce bijou technologique peut contourner vos mesures de sécurité. A l’exemple de la rencontre hors du commun entre Kim Jong-un et Donald Trump, près de 3000 journalistes se sont vus recevoir de petits ventilateurs qui fonctionnaient via le port USB de leur Smartphone. A première vue, c’était une excellente idée vue la canicule observée à l’époque sur les lieux. Toutefois, certains spécialistes se sont accordés à dire que ces gadgets contenaient un logiciel espion.

Bien que ce soit peu probable, ce type de piège est parfaitement possible selon certains experts en cybercriminalité. Le plus gros danger est que ce type de piège puisse marcher sur tous les utilisateurs d’ordinateurs ou de Smartphones, car tous les périphériques sont potentiellement dangereux. Sachez que tout ce qui est clavier, souris, ventilateur, donc périphériques se branchant sur des ports USB, sont sensibles et peuvent faire passer des virus ou malware anti malware même s’ils n’ont pas la même force de frappe que l’e-mail ou les sites Internet piégés.

En quelques mots, l’utilisation des clés USB peut être dangereuse étant donné que cela ouvre les portes de l’espionnage à distance, des prises de contrôles, du blocage ou encore de la destruction de l’ordinateur dans le cas des “USB killer”. La clé peut libérer une forte tension pouvant détruire l’électronique de l’appareil ou injecter un rançongiciel bloquant l’accès à l’ordinateur.

Comment se protéger au mieux?

 

Même s’il faut faire attention sachez que toutes les clés USB ne sont pas pour autant dangereuses. Le mieux est de s’interroger sur sa provenance. A côté de cela, certains réflexes peuvent être adoptés comme de toujours mettre à jour ses appareils, appliquer les correctifs de sécurité, mettre à niveau l’antivirus anti-spam et forcer l’analyse à chaque branchement de périphériques externes.

Une fois la clé branchée, il faut faire attention à son contenu. Le mieux est d’utiliser les fichiers maîtrisables comme les photos, les vidéos ou encore les PDF au lieu de tout ouvrir au risque de tomber sur un programme inhabituel.

D’après certains professionnels, les plus grandes origines des infections sont les applications ou jeux piratés. En effet, en « crackant » une application ou un jeu, les protections limitant le piratage comme la NDLR sautent et en l’installant dans une clé pour le passer à un ami ou un collègue, cela donne accès aux autres virus dans le PC ou l’appareil récepteur.

Sachez cependant qu’il existe quelques signes pouvant vous aider à savoir si votre ordinateur ou smartphone a été touché ou non par le piratage ou les virus. Vous remarquez  de brèves apparitions à l’écran de fenêtres ou publicités, la désactivation automatique de l’antivirus ou encore la chute subite des performances de la machine. Ce sont des signes qui doivent vous alerter. Néanmoins, comme il vaut mieux prévenir que guérir, alors avant d’introduire une clé USB sachez discerner celles suspectes de celles fiables.

Laisser un commentaire