Par tous les moyens et dans tous les domaines : c’est la phrase qui peut qualifier l’attaque des pirates informatiques en France.

Les plus grandes attaques informatiques en France en 2015

Par tous les moyens et dans tous les domaines : c’est la phrase qui peut qualifier l’attaque des pirates informatiques en France. Le retard informatique des services français ouvre un marché potentiel pour les hackers.  Sur 1 475 personnes interviewées, seules 96 personnes se daignent de créer des mots de passe différents pour des services internet différents (Webmail, forums,…) 27  individus ont recours à un checking fréquent de leur solde bancaire, et 339 font un backup mensuel de leurs données, même si on devrait le faire chaque jour.

Les différents comptes de réseaux sociaux TV5  étaient en pleine diffusion de la propagande de la secte Daesh.

Les médias français attaqués

Le mois d’avril 2015, tout le monde était abasourdi ! Les différents comptes de réseaux sociaux TV5  étaient en pleine diffusion de la propagande de la secte Daesh. Une situation qui entrainait la coupure obligatoire à l’antenne pendant quelque temps. Quant au responsable, Trend Micro suspecte l’implication d’un groupe APT d’origine russe ainsi que Pawn storm. Cinq mois après l’attaque, une autre faille informatique sur les serveurs de la chaine a été décelée par un service expert. Une faille qui mérite une correction même si le présumé hacker a été arrêté en Bulgarie le mois d’avant. Cela démontre le retard des médias français sur les pirates informatiques. Parmi les attaques dans le domaine du média, figure le cas de TF1 : les pirates ont mis la main sur les données de  1,9 million de Français abonnés à des journaux papier. Ces informations sont directement accessibles via  des tiers commerciaux.

GDF Suez a été victime d’une attaque informatique du genre Ransomware.

Les entités publiques

GDF Suez a été victime d’une attaque informatique du genre Ransomware. Pour ce cas, les pirates bloquent le disque dur ou chiffrent les données importantes des cibles pour les rendre totalement inutilisables ; et ce, jusqu’à ce qu’il y ait paiement de rançon. Mais l’université de Lyon 3 a aussi connu un drame informatique.  Février 2015, des pirates ont eu accès à la base de données de l’école, cinq mois après, l’histoire se répète. Le cas s’est aggravé pour le groupe éducatif ESG. La fuite de donnée causée par les pirates a conduit à la fermeture de l’établissement.

Les pirates ne filtrent pas leur cible. Le site Internet de la boutique Officielle « Urban » est informatiquement attaqué.

Les cosmétiques et santés

Les pirates ne filtrent pas leur cible. Le site Internet de la boutique Officielle « Urban » est informatiquement attaqué. Les données clients sont volées et l’espace numérique de la boutique a dû être fermé pendant plusieurs jours. Ainsi, le laboratoire Santé Beauté représentant les marques « Barbara Gould, poulina, nair, batiste, femfresh, linéance ; était aussi victime d’un vol de données. Par le système de Black SEO, les pirates utilisent des sites légitimes pour créer le référencement de  leur lien et leur page. C’est le cas de la chambre des huissiers de Justice de Paris, qui a été piraté par des vendeurs de viagra en juin 2015. Autres cas similaires en 2015 : le cas de la haute autorité de la santé, la fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale ou encore, l’Établissement de la préparation et de Réponse aux urgences sanitaires.

Laisser un commentaire