La cyberdéfense en France: Pacte Défense Cyber

S’il y a des inquiétudes d’avenir dont on doit se préoccuper aujourd’hui, c’est entre autres la cyber-criminalité. S’affranchir d’un tel constat relèverait de l’absurde tant la multiplication des attaques numériques se développe. Que ce soit à l’échelle d’une organisation terroriste ou d’un groupe d’activistes agissant plus clandestinement, l’origine est diverse et imprévisible.

 

D’un point de vue géopolitique, le nouveau « combat digital » intègre une double dimension d’attaque et de défense. Cet enjeu est admis par des acteurs majeurs au plus haut niveau de l’état pour la défense et la sécurité de la France. En février 2014, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a fait prévaloir l’importance d’une prise de conscience collective sur ce sujet. Et son discours a très rapidement fait écho au sein des experts de la Direction générale de l’armement, à Bruz, près de Rennes.

 

À l’instar de Bruz, la Bretagne concentre de plus en plus d’entreprises dédiées à la sécurité numérique. Les observateurs s’accordent à penser que cette région deviendra rapidement un centre névralgique de haut niveau. Le ministre évoque même le futur « pôle d’excellence de cyber-défense ». Et à ce titre, il souhaite déployer plusieurs mesures afin d’en dynamiser et renforcer l’efficacité.

 

Parmi celles-ci, le ministère de la Défense investit un milliard d’euros d’ici 2019, comme l’indique le Télégramme, pour répondre à un besoin graduel et rapide d’experts dans ce domaine ultra-sensible pour la France. Génératrice d’emploi, cette disposition préfigure surtout d’autres actions à court terme, sous l’égide du Pacte Défense Cyber.

 

Ce pacte est pluridimensionnel. Il s’attache à mettre en oeuvre les moyens humains nécessaires à la cyber-défense, à consolider le niveau de sécurité des données numériques du Ministère et de ses partenaires, et à intensifier les efforts dans la recherche industrielle sur ce domaine.

Pour répondre à ces objectifs, une alliance stratégique d’entreprises innovantes, y compris privées, est nécessaire. Et l’action du ministère de la Défense, à travers le Pacte Défense Cyber, est de soutenir toutes initiatives opérationnelles, destinées à « favoriser l’émergence d’une communauté nationale défense ».

 

Pour conclure, et vous en conviendrez, les actes et les moyens mis en oeuvre par l’état dans le domaine de la cyber-défense sont en parfaite corrélation avec la volonté sérieuse de prendre à bras le corps un sujet hautement stratégique. C’est aussi une façon salutaire de mettre en valeur nos entreprises de pointe et nos ingénieurs hautement qualifiés !

 

One comment

Laisser un commentaire