Éviter le piratage durant la période des fêtes de fin d’année : mode d’emploi

Chaque année, c’est la même chose. Les commerçants espèrent surfer sur la vague d’achats qui se font à la « veille » de Noël et du jour de l’an. Les cybercriminels, de leur côté, veulent également avoir leur part de gâteau, mais toujours d’une autre manière, par le biais d’une attaque informatique. D’où la question : comment éviter d’être piraté durant les fêtes de fin d’année ? Réponses sous forme de 7 commandements.  

La mise à jour des logiciels de sécurité, tu le feras !

L’utilisateur devra éviter de faire un achat sans prendre le temps d’entériner la sécurité de son système informatique. Avoir un logiciel firewall et anti-virus est bon, mais le mettre à jour régulièrement est meilleur. Des correctifs permettant d’élever le niveau de sécurité viennent en effet avec les mises à jour.

Les fausses applications des grandes distributions, tu éviteras !

Il est important de le savoir, les applications proposées sur Apple Store et Google Play ne sont pas toutes crédibles. Certaines, notamment celles qui semblent provenir des grands noms de la grande distribution, viennent en réalité des pirates. Un téléchargement devra ainsi être toujours précédé d’une lecture des appréciations des utilisateurs.

Les e-mails frauduleux et les liens de phishing, tu t’en méfieras !

Bien que le niveau de vigilance des utilisateurs de mails soit plus élevé, les pirates ne pensent pas encore à abandonner les recettes anciennes comme les mails contenant des liens redirigeant vers des sites frauduleux ou contenant des PJ infestées de virus. Certains de ces courriels résistent même aux filtres anti-spam. D’où l’importance de bien vérifier l’adresse de l’expéditeur d’un mail avant d’utiliser les liens ou avant d’ouvrir les PJ qu’il contient.

Les offres trop alléchantes, tu esquiveras !

À l’approche des fêtes, il n’est pas rare de trouver sur les réseaux sociaux des liens permettant d’accéder à des offres commerciales attrayantes. Un rapport récent a permis même de savoir que quotidiennement, 30 millions de tweets malicieux sont mis en ligne.

Aux sites familiers seulement, tu te fieras !

Avec le boom des achats qui se font en ligne à chaque fin d’année, de nombreux pirates ne résistent pas à l’idée de créer de faux sites qui semblent être proches des sites marchands connus. Pourtant, il s’agit pour eux d’un moyen d’obtenir des informations sur la carte crédit des utilisateurs afin de pouvoir extraire de l’argent de leur compte. Il faut ainsi éviter les sites moins familiers.

Le cadenas vert, tu chercheras !

Ce cadenas vert, c’est le signe que le site sur lequel on se trouve garantit une navigation sécurisée. Sa présence permet de savoir qu’aucune information concernant le client ne sera divulguée. Plus encore, pour renforcer cette sécurité, l’utilisateur pourra n’opter que pour les processus d’authentification en deux étapes, comme 3D Secure.

Les portes-monnaies électroniques, tu privilégieras

Pour éviter de se faire voler des informations sur sa carte bancaire, l’utilisateur pourra encore aller plus loin, en n’achetant qu’auprès des sites proposant des paiements via Paypal, Apple Pay ou un autre porte-monnaie électronique.

Laisser un commentaire