Le nombre d’attaques informatiques ne cesse d’augmenter à travers le monde.

Les cyberattaques peuvent détruire les entreprises

Le nombre d’attaques informatiques ne cesse d’augmenter à travers le monde. De plus en plus d’entreprises sont en effet concernées par des cyberattaques toujours plus perfectionnées et plus dangereuses.

 De plus en plus d’entreprises sont en effet concernées par des cyberattaques toujours plus perfectionnées et plus dangereuses.

La protection des données personnelles est devenue un enjeu pour les professionnels et particuliers

Cinq entreprises sur 10 sont chaque seconde victime d’attaques informatiques à travers le monde. Une entreprise peut ainsi subir plus de 1 400 cyberattaques d’importance variée toutes les semaines. La cybercriminalité représente au final jusqu’à 2,5 milliards d’euros pour un pays comme la France. La plupart des infractions recensées par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales – 90 % pour être plus précis—sont d’ailleurs liées à des attaques financières et des escroqueries. Les coûts liés à ce genre d’attaques sont d’autant plus importants que 80 % des éléments connectés sont susceptibles d’être visés par les pirates que ce soit les smartphones, tablettes ou ordinateurs. Il est ainsi conseillé de renforcer les dispositifs de sécurité utilisés par les professionnels et particuliers.

Cinq entreprises sur 10 sont chaque seconde victime d’attaques informatiques à travers le monde.

En France, les entreprises oeuvrant dans le secteur de la sécurité sont d’ailleurs poussées à développer des solutions toujours plus performantes. Une pépinière d’entreprises spécialisées dans la sécurité informatique devrait d’ailleurs voir le jour dans quelques semaines. Il ne faut pas oublier que la France compte de grands noms de la cybersécurité. Dans le domaine de la signature électronique et de la certification, on peut par exemple citer l’entreprise lilloise Dhimyotis ou l’éditeur de solutions antivirus AxBx localisé à Villeneuve-d’Ascq. Ces entreprises disposent d’autant d’expertise et de savoir-faire que les autres entreprises déjà connues, cependant elles n’ont pas encore acquis la même renommée. Il faudra certainement attendre que les choses évoluent dans les années à venir.

 

Renforcer les solutions de sécurité existantes

Les risques de cyberespionnage ou vols de données n’ont jamais été aussi grands que ces dernières années. L’événement le plus marquant a sans aucun doute été l’affaire de l’espionnage par la NSA révélée par Edward Snowden. Des millions de personnes ont découvert à l’occasion que la plupart des services qu’ils utilisaient sur Internet étaient sous surveillance et que des données censées être confidentielles étaient accessibles aux agents de la NSA. Cette affaire n’est toutefois pas la seule faisant état du risque de vol de données ou d’espionnage informatique puisque Sony a également été victime d’une situation similaire il y a quelques semaines. Des films et des dossiers confidentiels de l’entreprise avaient alors été diffusés sur le Net.

Il ne faut pas oublier que la France compte de grands noms de la cybersécurité.

Pour se prémunir des attaques et réduire le risque de vol de données, les professionnels de la sécurité informatique recommandent ainsi aux entreprises et particuliers de renforcer les dispositifs de sécurité utilisés. Les pare-feux et antivirus ne sont plus suffisants puisque des menaces inconnues ont désormais fait leur apparition. Il est ainsi important d’identifier rapidement les comportements anormaux que ce soit dans les postes de travail, sur les réseaux ou à l’intérieur même des données utilisées pour pouvoir les bloquer. Ces mesures ne concernent pas seulement les grandes entreprises puisque les TPE ainsi que les PME doivent également se prémunir des risques.

Laisser un commentaire