La confidentialité et la sécurité relative aux accès des appareils mobiles sont actuellement les principales préoccupations des concepteurs et des consommateurs, à l’heure où tout peut se faire grâce aux applications disponibles pour ces appareils.

Le téléphone mobile, la première cible des pirates informatiques

La confidentialité et la sécurité relative aux accès des appareils mobiles sont actuellement les principales préoccupations des concepteurs et des consommateurs, à l’heure où tout peut se faire grâce aux applications disponibles pour ces appareils.

Stéphane Geyres, responsable de la sécurité virtuelle chez Accenture soutient que la peur concernant les données personnelles empêche les utilisateurs de se tourner davantage vers la technologie pour améliorer leur vie au quotidien.

Sécurisation des données sur mobile : une crainte bien fondée

Stéphane Geyres, responsable de la sécurité virtuelle chez Accenture soutient que la peur concernant les données personnelles empêche les utilisateurs de se tourner davantage vers la technologie pour améliorer leur vie au quotidien. En effet, pratiquement toutes les transactions peuvent s’effectuer à l’aide des smartphones et d’Internet. Néanmoins, les consommateurs sont de plus en plus réticents en ce qui concerne la sécurité de leurs données personnelles alors que c’est pour ce côté pratique même qu’ils font l’acquisition de ces bijoux technologiques. Il est tout à fait légitime pour ces personnes d’avoir peur, tombées en de mauvaises mains, ces informations pourraient leur valoir de très gros problèmes personnels et juridiques.

Quelques spécialistes des grandes firmes technologiques nous livrent leurs pensées sur les causes de la propagation du terrorisme virtuel actuellement.

Des menaces de plus en plus dangereuses

 Quelques spécialistes des grandes firmes technologiques nous livrent leurs pensées sur les causes de la propagation du terrorisme virtuel actuellement. Leur conclusion est que le manque de connaissances du monde de la technologie conduit à la facilité du piratage des données confidentielles à partir des smartphones.

D’après Raj Samani, directeur technique chez Intel Security, le problème vient du fait que les consommateurs ne considèrent pas les téléphones mobiles comme des ordinateurs, pourtant, depuis l’arrivée des smartphones, c’est bien ce qu’ils sont. Ils ne sont pas rigoureux quant aux questions relatives à la protection de leur vie privée, et il est nécessaire de leur inculquer les connaissances indispensables afin qu’ils soient conscients et cherchent à se préserver davantage, affirme-t-il.

Vicente Diaz qui occupe la fonction d’analyste chez Kaspersky nous révèle que les plateformes de téléchargement d’application telle que l’Apple store ou le Play store sont de véritables nids d’or pour les logiciels malveillants et les virus informatiques. Ces menaces prennent la forme d’application ordinaire ou de mises à jour pour tromper plus facilement les utilisateurs. D’après lui, Android est plus sujette aux attaques des hackers en raison de sa grande disponibilité et la facilité pour les concepteurs d’y installer chacune des applications correspondant à leurs produits.

Filip Chitry, spécialiste de la sécurité chez Avast nous fait savoir que la connexion sécurisée et un mobile sécurisé ne sont pas du tout la même chose. Les connexions non sécurisées sont de véritables tremplins pour les pirates informatiques.

Vicente Diaz qui occupe la fonction d’analyste chez Kaspersky nous révèle que les plateformes de téléchargement d’application telle que l’Apple store ou le Play store sont de véritables nids d’or pour les logiciels malveillants et les virus informatiques.

Conflits d’intérêts entre la protection de la vie privée des utilisateurs et la sécurité nationale

Chez Samsung, le directeur marketing Maxime Guirauton explique que les entreprises sont actuellement très concernées par le fait d’installer dans leurs locaux des connexions sécurisées vu que les smartphones deviennent de véritables outils de travail.

Pourtant, si la bataille des entreprises pour la protection des utilisateurs fait rage, les nouvelles dispositions gouvernementales viennent leur mettre des bâtons dans les roues. En effet, les autorités engagent des batailles sans merci afin d’obtenir l’accès à des données confidentielles pour les enquêtes contre le terrorisme, surtout après les attentats de San Bernardino, qui ont mis en cause des appareils iPhone.

Laisser un commentaire