L’invasion de la tendance BYOD

Apporter son ordinateur portable ou son mobile sur le lieu de travail est un fait courant ; les employés utilisent leur tablette ou leur smartphone pour effectuer le travail, et attendent l’approbation du département IT de leur entreprise. Le BYOD est une mode qui se généralise, adoptée par un nombre croissant d’entreprises. Les PME et les grandes entreprises sont les plus manifestes dans ce milieu. Cependant, cette nouvelle méthode peut faire naître un désaccord entre employés et employeurs.

L’invasion de la tendance BYOD

Le BYOD est une tendance inéluctable pour toutes les entreprises.

Le mouvement est en bonne voie : le nombre d’entreprises soutenant le BYOD est en forte hausse et le pourcentage de celles ne voulant pas l’adopter est de plus en plus en baisse. Plus de 13% des individus interrogés comptent implémenter une politique de BYOD dans l’année à venir ou dans les prochains mois, et 6% veulent le faire, mais n’ont pas encore d’agenda définitif. Il reste 5% des personnes qui sont farouchement opposées à cette idée, comparé à 9% l’année dernière. La société Good Technologie considère l’adoption du BYOD « inéluctable ». Les petites entreprises qui comptent moins de 2.000 employés connaissent également une hausse et veulent établir une politique pro-BYOD, comparée à l’année dernière.

Une divergence d’opinions importante…

Nous le savons, le BYOD est parfois ou souvent présent dans une entreprise à l’insu du patron, du moins dans un premier temps. Les salariés veulent utiliser leurs propres appareils au travail, pour des raisons très pratiques. Certaines compagnies, face à cette réalité, réagissent de trois façons différentes. Soit, elles ne font rien, soit elles rejettent le BYOD et tentent de l’interdire, pour des conséquences loin d’être toujours bénéfiques et soit, elles mettent en place une campagne politique de BYOD afin de mieux dominer cette pratique.

 La mise en place de la politique BYOD

Que peuvent faire les experts de la sécurité et de l’IT pour attirer l’attention des employés et pour leur faire comprendre l’importance des règles. Pour la société, mais aussi pour leur propre sécurité ?

Si l’on s’intéresse profondément à cette mise en place de la politique BYOD, on pourrait évidemment penser que les sociétés qui mettent en place ce genre de plateforme l’ont fait après avoir écouté toutes les parties favorables. Il semble, néanmoins, qu’une désunion importante oppose les directeurs IT aux employés. Pour installer une politique de sécurité du BYOD, le meilleur moyen est de débuter avec une plate-forme sécurisée. En effet, le marché de l’administration des terminaux mobiles s’accroît depuis ces dernières années, plus précisément en 2013, si bien que les services IT des entreprises disposent déjà de plusieurs outils pour mettre en place des conteneurs sur les terminaux des salariés et leur permettre de faire leur travail efficacement sans jamais enfreindre les règles promulguées.

La communication est primordiale pour sensibiliser les salariés de l’importance des lois de sécurité du BYOD. De nombreuses personnes estiment qu’elles peuvent travailler sans problème avec les applications dont elles se servent fréquemment pour leurs besoins personnels. Il est donc fondamental que les professionnels de l’IT mettent en place une liste exhaustive des applications légalisées par les entreprises concernées, qu’ils mettront à jour régulièrement et communiqueront au personnel.

 

Laisser un commentaire