L’expérience client s’améliore grâce au RGPD et aux appareils mobiles

Plusieurs professionnels du marketing admettent que le RGPD peut améliorer l’expérience client s’il est associé à des données enrichies. Et ce malgré  l’avis de ceux qui prétendent que le règlement peut nuire au marketing numérique.

Une remarquable ébauche du volume des données à l’échelle mondiale

Environ 45 millions de Français possèdent un Smartphone. Par conséquent, un nombre important de données mobiles est enregistré, ce qui explique en majeure partie ce phénomène.

En outre, avec le développement constant de l’Internet des objets, 10 fois plus de données seront créées d’ici 2020. Le RGPD va en fait, exiger aux entreprises une évaluation sur leurs pratiques concernant les données mobiles. Mais également, il leur demande des solutions de gouvernance rigoureuses pour une meilleure expérience utilisateur.

L’importance d’une gestion de données centralisée

Effectivement, le RGPD a pour but d’aider les clients à avoir un contrôle total des données et à les sécuriser. Autrement dit, ils peuvent y avoir accès facilement et effectuer des modifications ou des transferts d’informations, comme ils peuvent les supprimer. Le Customer Data Platform (CDP), permet alors aux entreprises de rassembler toutes les données sur une seule plateforme. En d’autres termes, d’utiliser un hub unique et centralisé.

Par ailleurs, pour l’amélioration de l’expérience client, la centralisation des données offre aux entreprises une méthode permettant de créer une vue globale sur une personne. De cette manière, il est possible d’effectuer des échanges en temps réel et de façon ciblée et personnalisée.

D’autre part, les appareils mobiles, via leur hyperconnectivité, tiennent une place importante dans la connexion de tous les ID venant de différentes plateformes. En effet, cela permet aux annonceurs de reconnaitre un individu sur plusieurs canaux différents. Ils peuvent ainsi être sûrs de s’adresser à la même et bonne personne.

Les appareils mobiles, une véritable source d’informations

Étant donné les multiples fonctions des appareils mobiles, ces derniers conservent une quantité importante d’informations. Et elles peuvent être exploitées par les annonceurs sur tous les canaux de communication. Par conséquent, ceux-ci ont la possibilité d’envoyer des messages à chaque consommateur au moment le plus favorable et d’assurer leur pertinence. A titre d’exemple, un bistrot peut se servir des données de localisation afin de déterminer le moment où un client se trouve à proximité. Ainsi, il peut lui envoyer un texto, l’invitant à passer dans son établissement pour une petite dégustation. D’autres informations peuvent être exploitées, telles que la météo, les achats, etc.

Conquérir et séduire les clients

Le RGPD exige l’impétration du consentement explicite des utilisateurs. Ce sera en effet la base juridique pour la collecte de données d’engagement sur mobile. Pour les annonceurs, cela constitue un obstacle dans ce nouveau règlement. Néanmoins, les appareils mobiles peuvent s’adapter au RGPD, vu qu’à travers une interaction positive, un consentement est exigé.

Les clients sont généralement satisfaits par les expériences mobiles et numériques uniquement si leurs données sont utilisées à bon escient.

L’entrée en vigueur du règlement permettra aux appareils mobiles et au RGPD d’être associés afin de procurer une expérience d’usage positive des nouveaux droits de leurs utilisateurs.

Laisser un commentaire