Cyberattaque, un danger à ne pas prendre à la légère

La cyberattaque consiste à subtiliser des informations personnelles, mais ce n’est pas tout. Il s’agit également d’une action malveillante qui propage les virus informatiques endommageant un grand nombre de systèmes. Pour lutter contre ce fléau, le gouvernement lance un kit de protection.  Il ne s’agit là que d’une partie de l’action nationale. L’objectif est de faire en sorte que les usagers prennent conscience des risques liés aux outils numériques qui affichent de moins en moins de sécurité. Les bonnes pratiques accompagnent ce kit de sensibilisation. A noter qu’il est caractérisé par des règles simplistes, mais qui sont grandement efficaces.

Cyberattaque : une véritable menace

La cyberattaque se présente de différentes manières. L’usager pourrait bien recevoir un faux-mail venant d’un opérateur internet qui lui demande son numéro de carte bancaire. Il se peut également que l’utilisateur soit invité à ouvrir un lien qui semble attractif. Si le pirate n’use pas d’un virus pour détruire le système, il se servira du lien envoyé pour voler les informations concernant le propriétaire de l’appareil connecté.

Pour combattre ce problème, il y a désormais le kit de sensibilisation. Celui-ci est divisé en 4 catégories bien distinctes, dont l’hameçonnage (que l’on peut bloquer facilement avec un bon anti-spam), les appareils mobiles, le mot de passe et l’usage pro perso. Il ne s’adresse pas uniquement aux utilisateurs. En effet, ce kit a également été conçu pour les petites et moyennes entreprises ou autres petites structures du même genre.

Pour chaque catégorie susmentionnée, le kit propose un mémo et une vidéo explicite. Les instructions sont grandement claires.

Pourquoi est-il nécessaire de chiffrer les données mobiles ?

Mettre des mots de passe est une des premières règles de sécurité. Toutefois, cela n’est pas toujours suffisant. Les mots de passe composés uniquement de lettres ne sont pas vraiment recommandés. Et encore, il est préférable d’en  choisir un n’ayant aucun rapport avec les données personnelles. En effet, ce  type de mot de passe est trop facile à deviner.

C’est pourquoi pour les appareils mobiles, la fiche du kit propose de recourir aux données chiffrées. En cas de vol ou de perte, il sera difficile de trouver le code d’accès du mobile. De ce fait, les données resteront bien sécurisées.

Le mémo concernant l’usage perso-pro qui est inclus dans le kit porte sur les frontières qui délimitent la vie professionnelle. Cette dernière ne devrait pas entrer en interaction avec la vie personnelle.

De nouveaux mémos et de nouvelles vidéos ?

Le kit qui est proposé par le gouvernement n’est pour le moment qu’un début. L’action prendra une ampleur nationale et elle sera à long terme. Il est important que les usagers soient sensibilisés sur les risques que comporte l’usage des appareils connectés.

Ce kit de sensibilisation est lancé par Cybermalveillance.gouv.fr. Ce n’est que le premier volet du kit pour tout dire. De nouveaux mémos et vidéos sont en cours. Ils devraient être mis à la disposition des usagers bientôt. En attendant, il est préférable de redoubler de vigilance par rapport à tout ce qui est ordinateur, téléphone et tablette.

Laisser un commentaire