F-Secure ambitionne de devenir le leader de la cybersécurité en Europe

F-Secure avance dans son ambition de devenir le numéro un de la cybersécurité en Europe. Il l’a concrétisée en présentant deux solutions de sécurité dédiées au monde professionnel: RDS et Riddler.io.

F-Secure ambitionne de devenir le leader de la cybersécurité en Europe

F-Secure poursuit son chemin

Pour son 25ème anniversaire, F-Secure a visité son siège d’Helsinki, en Finlande. C’était le moment de voir Mikko Hypponen, Chief Research Officer de la société et son CEO, concernant le départ de Christian Fredrikson, qui sera remplacé par Samu Konttinen dès le 1er août 2016. Dans l’ambition de devenir le leader de la cybersécurité en Europe, la société a également profité de l’occasion pour présenter ses dernières solutions. Christian Fredrikson a affirmé que son équipe gagne des parts de marché sur le segment des entreprises. Selon ses dires, F-Secure a réalisé avec le grand public 61% de son chiffre d’affaires en 2015. En revanche, 39% proviennent des entreprises avec une croissance de 20%. Par ailleurs, le CEO entend poursuivre son expansion commerciale avec l’ouverture de bureaux dans d’autres pays et renforcer ses partenaires Channel. D’ailleurs, cette société finlandaise de 1 200 salariés entend poursuivre sa croissance sans écarter de nouvelles acquisitions après n-Sense en 2015, une entreprise danoise rachetée à 15 millions €.

RDS, une solution de services managés destinée aux entreprises

Lors de ce point de presse, F-Secure avait annoncé ses deux derniers produits en date. Il s’agit de la solution de services managés RDS ou Rapid Detection Service, et l’outil d’exploration Riddler.io. RSD capture et modélise toute l’activité sur un réseau afin de déceler, ou  de bloquer si nécessaire, les attaques et intrusions. La plateforme proposée en mode cloud par F-Secure « anonymise » les métadonnées récoltées pour analyse dans les 7 data centers de F-Secure. Complémentaire aux solutions de sécurité réseau, RDC repose sur des capteurs placés sur les postes de travail fixes ou mobiles, mais aussi sur les routeurs. Dédiée aux grands comptes, la solution RDC est facturée à 150 000 € par an en mode abonnement. Interrogé sur les certifications de l’ANSSI, Christian Fredrikson a indiqué que des discussions étaient engagées en France comme au niveau européen. Notons que la solution RDS repose en partie sur les technologies provenant de l’acquisition de n-Sense en 2015. Pour concevoir son produit, l’équipe a travaillé dans 4 pays avec près de 400 clients dans la finance, l’industrie et les opérateurs clouds et telecoms.

Riddler.io, un outil pour défendre ou attaquer des réseaux

L’autre solution, Riddler.io, est un moteur d’exploration utilisé initialement en interne par F-Secure afin de traquer les ressources déployées sur le réseau. Plus avancé que Z-Map, Riddler.io permettra aux sociétés de savoir ce qu’elle héberge dans leurs murs au niveau des serveurs web. Il en est de même des objets connectés, outils de publication, mais également imprimantes et terminaux fixes ou mobiles. En effet, les serveurs web oubliés dans les sociétés ne bénéficient plus de mises à jour de sécurité et facilitent ainsi l’accès des hackers. Mikko Hypponen garantit que Riddler.io est très rapide à générer une topologie globale du réseau et de ses attachements. L’outil servira à la fois de défense et de moyen d’attaquer les réseaux. Les cibles sont en effet clairement identifiées par le moteur. Selon F-Secure, une Appliance de sécurité domestique destinée aux objets connectés sera mise sur le marché en fin 2016.

 

Laisser un commentaire