Essor des cryptomonnaies, grande manne pour les pirates informatiques

McAfee vient de publier un nouveau rapport sur la cybersécurité concernant le deuxième trimestre de l’année 2018 et il y a de quoi nous inquiéter. L’entreprise américaine a en effet parlé d’une augmentation significative de malwares donnant la possibilité de miner la cryptomonnaie. Et elle a même ajouté qu’il ne s’agit que du début du ciblage de cette dernière.

La cryptomonnaie, nouvel eldorado des malwares

McAfee est constamment à l’affût de tout ce qui concerne la sécurité informatique. L’entreprise californienne effectue régulièrement des enquêtes concernant ce secteur et vient de rapporter de nouveaux éléments. Selon son nouveau rapport sur le deuxième trimestre 2018, il existe actuellement un nouvel eldorado des logiciels malveillants : le monde des monnaies virtuelles. Ce qui ne devra pas étonner sachant que le nombre des personnes choisissant d’y investir ne cesse de se multiplier. Mais décidément, les pirates informatiques ne manquent pas d’imagination pour parvenir à leurs fins.

Il ne s’agit toutefois pas d’une nouvelle tendance, à vrai dire. En effet, voilà déjà quelques mois que l’entreprise américaine a évoqué l’accroissement des recours au minage de cryptomonnaies avec des malwares. Le deuxième trimestre a été marqué, selon Haltospam, d’une hausse de 85% des logiciels malveillants destinés à cet effet, pour un total de 2,5 millions d’échantillons dénombrés.

Un détail interpelle notamment dans ce rapport. Certains pirates n’hésitent même pas à réutiliser d’anciens malwares pour parvenir à leurs objectifs. Ceux-ci seront, par la suite, adaptés à la cible qui est, ici, la cryptomonnaie. C’est ce qui a donné naissance à ce que l’on appelle « cryptojacking ». Ce dernier consiste à user des ressources de l’ordinateur de l’utilisateur pour attaquer la cryptomonnaie au profit des pirates ou d’un acheteur. Les cybercriminels peuvent atteindre plusieurs ordinateurs avec cette technique et espèrent ainsi y soustraire des gains importants.

Quid des autres menaces

Les menaces pesant sur la cryptomonnaie ne sont pas les seules qui ont été relevées par le récent rapport du géant américain de la sécurité informatique. Celui-ci a aussi parlé de plusieurs autres. C’est le cas notamment des programmes exploitants les failles logiciels qui ont connu une croissance de 151 % au cours du deuxième trimestre 2018, soit la plus forte augmentation au cours de cette période.

L’autre menace concerne la téléphonie mobile. Avec un accroissement toujours exponentiel des utilisateurs de Smartphones dans le monde, les ransomwares et les logiciels malveillants suivent également la même tendance. Ce qui pousse les fabricants à demander régulièrement une mise à jour du système d’application de leurs appareils.

Toujours dans la catégorie de menaces qui pèsent dans l’univers informatique, il y a également celles concernant les objets connectés et les assistants virtuels. Certes, son niveau reste peu élevé aujourd’hui par rapport aux autres dangers, mais une forte progression est déjà annoncée pour le futur.

Les utilisateurs, que ce soient des entreprises, des particuliers ou des autorités publiques, doivent donc rester sur leurs gardes, car les menaces ne cessent de gagner du terrain.

Laisser un commentaire