PRA solide, indispensable dans une entreprise

Plusieurs facteurs peuvent interrompre les activités d’une entreprise, principalement les catastrophes naturelles : ouragans, inondation, incendie. Les ouragans qui s’abattaient en Floride et aux Antilles sont emblématiques des désastres qui peuvent tout changer dans une ville. La plupart des infrastructures informatiques d’une ville voire d’une région entière peuvent être ravagées par ce type de cataclysme, d’où le risque d’interruption des activités des entreprises. Les conséquences liées à l’arrêt des activités sont assez importantes surtout au niveau financier. Face à cela, des solutions sont proposées pour assurer la continuité des opérations en cas de problème.

 

Les conséquences des catastrophes en entreprise

Le bilan exact en termes de dégâts provoqués par l’Ouragan Irma n’a pas encore été connu. En 2012, l’Ouragan Sandy a causé une énorme perte économique. Le préjudice s’élevait jusqu’à 53 milliards de dollars. Les fléaux liés au  climat et certains dangers menaçant les différentes activités et la survie des entreprises ne préviennent pas. Ils peuvent arriver à tout moment et les dégâts restent toujours très importants et coûteux. Une heure d’interruption d’une infrastructure informatique ou d’un site web dans une société peut causer des pertes colossales, notamment si l’activité principale se repose beaucoup sur l’utilisation d’Internet. Ce qui fait que les entreprises de vente en ligne, les banques en ligne, les systèmes d’autorisation de cartes de crédits et les centrales de réservation de billets d’avion les plus vulnérables.

 

Un PRA solide, indispensable dans une entreprise

La mise en place du PRA ou Plan de Reprise des Activités après un sinistre est indispensable. Ce plan est un élément qui permet d’assurer la continuité de fonctionnement des activités d’une entreprise. Il permet à cette dernière de poursuivre ses opérations en toute sécurité et de faire face aux conséquences des sinistres. Pour essayer de réduire les impacts des catastrophes, les chefs d’entreprise avec les experts en informatique se doivent de consacrer du temps et des ressources pour préparer un PRA solide. Le plan aura pour vocation de couvrir de différents travaux des équipes, dont les politiques de travail à distance, formation aux préparatifs, accès aux systèmes. Sans oublier les processus comme la marche à suivre, étape par étape, en cas de sinistre et les systèmes tels que la surveillance proactive et les systèmes redondants. Pour l’établissement du PRA, certains risques doivent être évalués, principalement l’insatisfaction client, perte de chiffre d’affaires, données perdues et la continuité des activités.  Si le PRA est mis en œuvre, le système informatique reste opérationnel.

 

Actuellement, environ 46 % des entreprises mettent en place un PRA pour la sauvegarde et la restauration de l’état de leurs systèmes et applications après un problème de grande envergure.

 

Dans tous les cas, la revue en permanence des infrastructures informatiques et la garantie de disposer des capacités et données nécessaires en cas d’urgence sont indispensables pour assurer la continuité des activités de l’entreprise. Cela permet d’éviter que tout incident ou catastrophe de n’importe quelle nature puisse compromettre l’atteinte de l’objectif fixé pour chaque année.

Laisser un commentaire