Renforcer la sécurité des Smartphones en entreprise

L’usage des Smartphones dans l’univers des entreprises est devenu très courant aujourd’hui. C’est pour cette raison que les Directeurs des systèmes d’information (DSI) ont la responsabilité de créer, pour leur organisation, un environnement sécurisant, favorable aux échanges de données. Mais ils doivent en même temps protéger les employés contre les risques d’attaques informatiques de leurs appareils mobiles. Voici donc quelques notions et informations à ne pas négliger pour bien mettre à l’abri des cyberattaques ses collaborateurs.

 

Les Smartphones sont de plus en plus visés par les hackers

Les experts en cybersécurité ont remarqué que le nombre d’utilisateurs mobiles ciblés par un ransomware a fortement augmenté ces 3 dernières années. Entre 2014 et 2015, le nombre de Smartphones et tablettes visés par un ransomware a été multiplié par 4 et celui de mobiles infectés par des malwares a triplé.

Les entreprises sont bien conscientes des dangers liés à l’utilisation de ces appareils mobiles dans le milieu professionnel. Cependant, 50 % d’entre elles n’intègrent pas encore des solutions de sécurisation dans les Smartphones de leurs collaborateurs. De même, presque la moitié de ces organisations sont très vulnérables aux attaques informatiques, puisqu’elles n’ont pas la capacité d’identifier une éventuelle tentative d’infiltration, faute d’avoir pris les bonnes mesures de protection.

La sécurisation des données est une obligation pour les entreprises

Les entreprises françaises et européennes sont tenues de protéger les informations relatives à leurs collaborateurs et clients. Selon la « Loi informatique et libertés », leurs dirigeants doivent tout mettre en œuvre pour sécuriser leurs données. La CNIL a d’ailleurs pour mission de veiller au respect de la législation concernant la protection de ces dernières. La loi actuelle sera, de plus, renforcée dès le 25 mai 2018 avec la l’entrée en vigueur du nouveau règlement RGPD.

Les solutions EMM nécessitent des mesures d’accompagnement

Les solutions de protection EMM sont bien efficaces pour sécuriser une flotte mobile, mais il convient toutefois de sensibiliser régulièrement les collaborateurs. La raison en est que bon nombre de hackers ont réussi leur coup à cause d’un manque de prudence de la part des utilisateurs : téléchargement de fichiers envoyés par des destinataires inconnus, installation des applications suspectes, etc. Ainsi, le principe est d’impliquer les employés dans la stratégie de protection à travers des ateliers animés par la DSI, par exemple. Les salariés sont prêts à suivre des règles strictes, du moment que celles-ci découlent d’une concertation.

Diverses solutions sont possibles pour renforcer la protection des données

Plusieurs mesures doivent être prises pour bien gérer la flotte mobile. Parmi celles-ci, on peut citer le blocage des mises à jour, l’instauration de règles de complexité pour assurer l’usage de mots de passe forts, etc. L’autre solution supplémentaire consiste à interdire l’installation d’applications à risques et l’utilisation des programmes non fiables ou suspects afin d’éviter le piratage des  fichiers sensibles. Il est aussi conseillé de séparer au sein d’un appareil mobile les informations personnelles et professionnelles. De ce fait, les données importantes resteront bien en sécurité et bien isolées.

Si les entreprises tiennent comptent de ces quelques notions essentielles, les risques d’attaques sont réduits et les collaborateurs sont mieux protégés contre les agressions extérieures.

 

Laisser un commentaire