Défaillances logicielles : Apple dans une situation empêtrant

Ces dernières semaines, les produits de marque Apple comme les ordinateurs et les téléphones ont été touchés par les défaillances logicielles. Et l’entreprise qui a du mal à les résoudre malgré sa réputation pour la qualité de son code informatique.

 

Les conséquences de cette faille de sécurité

La semaine dernière, un chercheur en sécurité a découvert une faille de sécurité dans les produits Apple et cela a fait la une de nombreux médias. Il a pu constater que même verrouillé, se connecter à l’ordinateur est encore possible et il est même possible de manipuler l’appareil, sans avoir obtenu son mot de passe. De ce fait, il est plus facile pour les malfrats de voler des informations de haute importance, d’installer un quelconque logiciel et d’effacer des fichiers. Cette manœuvre est possible, soit en étant en contact direct avec l’ordinateur, soit en étant sur le même réseau que la machine, soit à distance.

En ce moment, le plus curieux est de savoir si Apple est vraiment capable de venir à bout d’une faille béante de ce genre. Récemment, l’entreprise a mis au point un correctif pour ses utilisateurs après le signalement des défaillances logicielles. Cette solution a été élaborée en moins de vingt-quatre heures. La rustine n’est toutefois pas complètement étanche, ce qui a causé une interruption sur l’accessibilité du réseau d’entreprise de certains utilisateurs. Ce qui a fait qu’il a été impossible de travailler ou de faire des échanges de fichiers.

Les ordinateurs affectés par ce dysfonctionnement

Ce ne sont pas tous les ordinateurs qui ont été victimes de ce dysfonctionnement, mais seulement ceux qui sont équipés de la toute dernière version du logiciel central Mac OS High Sierra (OS X 10.13). Le moyen le plus facile et le plus sûr de le connaître est de cliquer sur l’écran en haut à gauche et ensuite sur « À propos de ce Mac ». Cependant, il est possible de se protéger, à condition que la machine utilisée possède la dernière version mise à jour de Mac, la 10.13.1. ou la 10.13.0. C’est par la suite qu’il faut procéder à l’installation de la rustine d’Apple la plus récente.

Les Smartphones avec un tout autre problème

En ce qui concerne les tablettes et les Smartphones, leur problème n’a aucun rapport avec les défaillances logicielles. C’est plutôt vis-à-vis de la sortie d’iOS 11 au mois de septembre. Il s’agit d’une nouvelle version du logiciel central des iPhone et iPad pour laquelle Apple a promis à ses clients une amélioration au niveau de la manipulation. Mais cette initiative s’est ensuite avérée être une erreur et a provoqué des problèmes gênants. L’entreprise a tenté à sept reprises de résoudre les failles qui en sont à l’origine, mais même le correctif proposé le dernier samedi ne répond pas aux attentes des utilisateurs. Heureusement que la septième tentative avec la version iOS 11.2 est bel et bien en mesure de corriger une bonne partie des dysfonctionnements signalés depuis septembre.

En vue de tous ces fâcheux événements, Apple a présenté ses excuses à ses clients le mercredi 29 novembre en disant : « Nous avons fait un faux pas avec cette mise à jour de Mac OS (…) Nos consommateurs méritent mieux. Nous avons lancé un audit de nos processus de développement pour tenter d’empêcher que cela se reproduise. »

Laisser un commentaire