Les avantages de la migration vers le Cloud

L’évolutivité, les économies réalisées sur l’efficacité des coûts et la flexibilité de la livraison constituent les trois principales raisons qui conduisent la grande majorité des entreprises à l’adoption du Cloud pour leurs applications. D’après une étude faite par le Cloud Industry Forum en février 2017, presque 90 % des DSI et dirigeants d’entreprises optent pour le Cloud.

La migration vers le Cloud : un choix perpétré par la haute direction

Le choix de migrer vers le Cloud n’est pas une initiative des équipes opérationnelles, il vient directement des dirigeants de l’entreprise, c’est une initiative qui part du sommet. Cette décision est expliquée par les avantages qu’ils pensent tirer en termes de croissance et de compétitivité. Il s’agit presque ici d’un ordre et non d’une suggestion.

Certaines grandes firmes préfèrent les approches plus fournies. Pour ces dernières, la migration se fait par étapes, mais le succès est plus évident. Dans une optique d’amélioration continue, de maximisation des coûts, de la sécurité et de la performance, ces entreprises privilégient une méthode d’automatisation du Cloud.

Les bénéfices d’une migration vers le Cloud

La migration vers le Cloud nécessite un minimum de savoir-faire, ce qui n’est pas le cas pour la majorité des entreprises. Cela s’explique par un manque flagrant de compétences internes. De ce fait, les organisations n’ont pas conscience des bénéfices qu’elles pourraient faire. Le Cloud devient alors pour ces dernières une source de dépenses sans retombées.

D’après Olivier Beaudet, la réussite d’un tel projet de migration se prépare. Il faut que les entreprises se tournent vers une méthode plus efficiente en vue de faire des économies. Les organisations doivent estimer leurs applications, si ces dernières ne sont pas encore prêtes pour le Cloud, il faudra les estimer à nouveau. Si au contraire, elles sont prêtes, la migration se fera sans anicroche.

Les entreprises qui débutent le processus de migration sont victimes d’un retard par rapport à l’adhésion au Cloud, ce qui les rend incapables de répondre aux exigences de la clientèle. Les entreprises leaders de leur côté avancent déjà beaucoup dans la migration de leurs applications vers le Cloud.

La migration vers le Cloud : un projet des grandes entreprises

Selon le rapport de Claranet, il existe quand même certaines entreprises qui accordent beaucoup de crédits à leurs partenaires pour optimiser leur passage au Cloud. Environ 750 leaders IT et numériques enquêtés en Europe affirment l’importance du Cloud et son impact sur les prouesses réalisées par une entreprise.

Les dirigeants d’entreprise peuvent désormais améliorer la performance de leur organisation en saisissant l’opportunité qu’offre le Cloud. Cependant, ce n’est pas un travail facile, le processus nécessite beaucoup de volonté du fait de sa complexité.

La concentration doit se porter sur l’automatisation et les applications. Les migrations vers le Cloud diffèrent les unes des autres en fonction des manières de faire.

Les services additionnels tels que la gestion de données devraient être anticipés par les entreprises. Ces appuis pourraient leur servir plus tard alors qu’elles s’y attendent le moins.

 

Laisser un commentaire