Objets connectés : un antivirus pour téléviseurs signé ESET bientôt sur le marché

L’engouement de plus en plus croissant pour les objets connectés est vu comme une opportunité pour améliorer leur chiffre d’affaires pour les éditeurs de solutions de sécurité. Il faut en effet noter que ces derniers n’arrivent plus à attirer beaucoup de nouveaux utilisateurs grâce à leur antivirus classique. Un d’entre eux vient de présenter un produit qui ne manquera pas de bouleverser ce marché. Il s’agit d’ESET avec son nouveau logiciel de sécurité pour les télés intelligentes.

Essai gratuit possible

Tandis que certains acteurs s’attardent encore sur la phase de conception d’un logiciel de sécurité pour objets connectés, d’autres ont déjà pu en développer et s’apprêtent même à faire un lancement sur le marché. Parmi eux figure ESET, une société slovaque ayant travaillé dans la cybersécurité depuis 1992. L’entreprise basée à Bratislava a profité de sa participation au Mobile World Congress de Barcelone pour la première présentation en public de son antivirus pour les Smart TV. Un constat a été partagé par les personnes ayant assisté à cette prestation : il n’y a pas de grandes différences entre cette solution et ses semblables destinées à la sécurisation des ordinateurs, des Smartphones et des tablettes. L’outil est ainsi formé d’un module anti-ramsomware et d’un système anti-physhing. Il dispose également d’un module d’analyse donnant la possibilité de planification des scans et d’un autre outil ayant pour vocation l’analyse des périphériques USB qui vont être connectés à une TV Smart.

Ce nouveau logiciel de sécurité pour téléviseur intelligent appartient à la série logiciel ESET Mobile Security que l’on peut utiliser via un abonnement proposé seulement à moins de 10 euros. Rappelons que tous les anciens outils de cette série contribuent à la sécurisation des appareils mobiles tous liés à un même compte Google. Le nouveau logiciel a reçu l’appellation sobre de Smart TV Security. Il peut être essayé gratuitement durant 30 jours, mais avec des fonctionnalités réduites.

Est-ce vraiment indispensable ?

Certains d’entre nous devront sûrement se poser cette question en lisant cet article, une interrogation  qui mérite également d’être transposée dans l’univers des Smartphones et tablettes. Comme nombreux d’entre nous le savent déjà, pour atteindre le système de nos appareils mobiles, les hackers n’hésitent pas à insérer des malwares dans des applications qui ne manqueront pas d’attirer des adeptes. Heureusement que les utilisateurs sont de plus en plus vigilants, en n’installant que des applications qu’ils jugent moins douteuses. Conscient de cela, les éditeurs travaillent surtout à la conception de fonctionnalités annexes destinées à la protection de mots de passe ou à la recherche d’appareils mobiles perdus, entre autres. Mais qu’en est-il des télévisions intelligentes ? Le risque est, certes, encore moindre, mais il ne cesse d’augmenter. Rappelons qu’en décembre 2016, un téléviseur LG Android a été bloqué totalement par un ransomware. On peut donc dire qu’ESET a bien fait de s’être invité dans le segment encore vierge des antivirus pour Smart TV et autres objets connectés.

Laisser un commentaire