Le Cloud Computing a encore un avenir radieux devant lui

Depuis 2016, le Cloud Computing connaît une évolution considérable. Rien qu’en 2017, son marché a progressé de 20 %. L’IaaS a, quant à lui, enregistré une croissance de près de 40 %. D’autant plus que les entreprises réclament aujourd’hui de meilleures infrastructures pour garantir la sécurité de leurs données. D’où la raison d’être des fournisseurs qui, de leur coté, n’ont de cesse à travailler pour y parvenir.

Les gérants d’entreprises ne peuvent plus se passer de la technologie moderne et cela accentue le phénomène. Rien qu’en 2020, l’on estime que le marché du Cloud atteindrait plus de 410 milliards de dollars, soit une augmentation de plus de 85 %.

Le deeplearning : en quoi cela consiste ?

L’année 2017 a été marquée par l’évolution de la machine learning. Depuis, de nombreuses entreprises cherchent aussi à accroître leur savoir-faire dans ce domaine. Des évolutions au niveau du deep-learning sont donc attendues. Cette nécessité est déjà au programme chez les représentants du Cloud computing. Aussi, les organisations seront nombreuses à pouvoir tirer profit du GPU. D’ailleurs, le Deep Learning gagnera encore plus d’ampleur, car le service vaudra moins cher.

En outre, il importe de savoir que les infrastructures Cloud gagnent de plus en plus en intelligence au fur et à mesure que la Machine Learning avance. Ces innovations peuvent même désormais prendre des décisions comme le feraient des êtres humains. Ce qui fait que les questions relatives à la sécurité ou encore aux autorisations ne devront plus poser de problème à l’avenir. Il en est de même pour les cas d’allocation des ressources.

Le Cloud public

Pour ce qui est du Cloud public, les entreprises qui le choisissent ne tirent pas que des profits. Cependant, ce type de Cloud se met en place facilement et c’est pour cette raison que de nombreux organismes l’utilisent. C’est pourquoi, malgré les quelques désavantages de ce système, les entreprises préfèrent encore se tourner vers lui.

Quant aux fournisseurs de solutions Cloud, cela ne leur a pas empêché de s’exprimer par rapport au Cloud public et aux établissements privés qui ont tenté l’expérience. Ils ont, par ailleurs, présenté leurs applications en quelques clics. Qui plus est, il ne suffit que de quelques gestes pour configurer le Cloud, et ce même, en fonction des nécessités de l’entreprise qui l’utilise.

Les attentes par rapport au Cloud

Il ne faut pas oublier que 2017 est une année importante pour le Cloud, car elle est aussi marquée par l’apogée du marché. Tel est le cas de VMware qui a conclu un pacte avec Pivotal et AWS. L’objectif est d’assurer le bien-être et la satisfaction de la clientèle.

Pour cela, les fournisseurs du Cloud disposent de trois options. En premier lieu, il y a la voie chère qui leur permet d’agir seuls. Ensuite, il est possible de dépenser des millions de dollars pour des acquisitions. La dernière option consiste à s’allier à la concurrence afin d’édifier des écosystèmes qui correspondent aux attentes des clients.

D’ailleurs, des alliances inattendues sont attendues au long de cette année. Pour satisfaire les clients, les fournisseurs de Cloud computing se concurrencent.

Pour tout dire, 2018 est également une année prometteuse pour le Cloud.

Laisser un commentaire