IaaS et DSI, piliers de développement du Cloud en France

Le cabinet d’étude Markess vient de publier une nouvelle édition de son nouveau baromètre Cloud. Au terme de cette publication, sa Présidente Chauvin Sylvie affirme que 20% des services et logiciels utilisés en 2020 seront sur Cloud. D’après l’expert ce sera notamment grâce aux DSI et IaaS.

IaaS et DSI, piliers de développement du Cloud en France

DSI et IaaS fourniront la progression du Cloud

Dans sa première édition de Baromètre Cloud en 2007, Markess tablait ses arguments sur les SaaS. Un service que le bureau proposait, dans son temps. Au cours de cette seconde publication, il mise davantage sur les IaaS et infrastructures Cloud dont le développement dépend essentiellement de la DSI. Il est vrai de dire ainsi, en se référant à la proportion de développement du secteur en France. Sur un marché global de Cloud computing de 59 milliards d’euros en 2015, les applications SaaS dominaient, en générant les 57% du marché. Tandis que les infrastructures IaaS produisaient 35%. Si le premier a toujours été performant dans ce secteur, le second a connu une évolution notable au cours des dix dernières années. Il passait de 5% à 35% sur la même période.

Le PaaS génère 5 milliards d’euros

A part les deux grands piliers du Cloud, il existe également une troisième solution émergente. C’est la plateforme d’intégration PaaS. Elle prend une part importante en matière de connexion sur Cloud. En  2016, cette technologie a apporté 500 millions d’euros au secteur Cloud. Dans quelques temps, elle est prévue d’atteindre une croissance de deux chiffres, alors que le marché du SaaS stagne à 3 milliards €. Après sa phase de maturité, cette dernière rejoint naturellement la logique du déclin et finira par s’éteindre.

D’après Sylvie Chauvin, une autre tendance s’annonce également. D’ici deux ans, deux nouveautés vont connaitre un essor considérable. Ce sera le cas des DaaS ou Desktop as a Service. Avec lui, Il y aura également une explosion en besoin de support de stockage, en application et en hébergement de site web. Le cabinet annonce un bon présage pour le style Cloud à la française. Les industries qui y opèrent réalisent un chiffre d’affaires intéressant à l’extérieur du pays : Australie, Irlande, Etats-Unis, etc. Le cabinet en fait l’expérience tous les jours.

Cloud : 20% des services et logiciels en 2020

Le marché de cloud computing de France représente beaucoup plus que la statistique officielle établie sur ce sujet. En effet, plusieurs acteurs sont souvent négligés dans la comptabilité. Ce sont, par exemple, les bureaux français de l’étranger qui facturent leurs clients en France. De plus, le cabinet note que les 5,9 milliards de chiffre d’affaires du secteur ne représentent que les parts identifiables de la filière. Par ailleurs, une part importante de potentialité, qui revient au Cloud, se trouve souvent associée au marché des logiciels, laquelle représentait 52 milliards € en 2015. En effet, si les applications sur Cloud ne constituaient que 2,4% du marché en 2007, aujourd’hui, elles sont à 12% et en 2020, elles auront atteint les 20%, d’après l’estimation de Markess.

 

Laisser un commentaire