Cloud public : nouvelle source d’économie d’entreprise

Le marché mondial du cloud a généré 178 milliards de dollars de bénéfices en 2016. Selon l’estimation de Gartner, celui-ci va franchir le cap des 200 milliards de dollars en 2016. Ce qui équivaut à une augmentation de 17%.

cloud-public-nouvelle-source-deconomie-dentreprise

Cloud public : 14% d’économie sur le budget annuel d’infrastructure informatique

Le cabinet d’études base cette évolution sur l’expansion de l’IAAS (infrastructure en tant que Service). Il a estimé sa progression à 42,8%. Il pense aussi que le SAAS ou programme en tant que service a aussi sa part dans cette performance atteignant un chiffre d’affaires de 38,9 milliards. Mais que se cache derrière cet engouement ?

Gartner affirme qu’en adoptant le cloud public, les entreprises peuvent  faire jusqu’à 14% d’économie sur leur budget annuel en infrastructures informatiques.Grâce à cet avantage, il affirme que l’utilisation du Cloud computing devient un besoin réel pour les entreprises. La majorité de celles sondées par le cabinet veulent bien adopter le Cloud. A part cela, Gartner a aussi identifié d’autres sources de motivation  d’adoption de cloud au niveau des entreprises  comme le moindre cout, le besoin de s’améliorer en agilité et le désir d’innover.

Les freins qui empêchent les entreprises d’utiliser le cloud

L’agence a aussi repéré les freins qui empêchent les sociétés d’utiliser le Cloud. Plusieurs d’entre elles doutent encore de la sécurité et confidentialité des données sur ce dernier. Et ce, malgré les efforts de renforcement des systèmes de protection informatique et l’amélioration de la transparence au niveau de la plateforme. Mais le cabinet tient à les rassurer. Ed Anderson, vice-président de la recherche de l’entreprise affirme que les cloud publics offerts par les fournisseurs actuels sont totalement sécurisés. Selon lui,le problème se trouve plutôt au niveau de l’utilisation sécurisée des services sur Cloud. C’est un défi que chaque entreprise doit relever. Le principal obstacle consiste aussi à penser que l’utilisation du service nécessite une formation très poussée en matière de sécurité informatique. Gartner rapporte également que les obstacles techniques liés à la procédure de basculement représentent une véritable barrière à l’entrée pour les PME. En outre,un  très grand nombre d’entreprises ne dispose pas encore de plan d’utilisation du Cloud.

Le cloud privé va  connaitre un essor considérable

Face à ces freins, le Cabinet d’études rappelle l’existence de nombreuses alternatives très avantageuses sur le cloud. Pour lui, ceux qui ne sont pas satisfaits du cloud public peuvent adopter le privé. Il est aussi d’option de marier les deux comme le font la majorité des utilisateurs actuels. L’évolution de cette dernière solution a permis à Gartner d’établir sa prévision  sur le futur du Cloud privé et hébergé.

Toutefois, bien que le cloud hybride va connaitre un essor, Gartner pense que cette alternative n’est pas adaptée à certains cas d’entreprise. Notamment, celles ayant des problèmes d’intégration, d’incompatibilité de programme, celles qui manquent d’outils de gestion et d’API communes. Ces cas amènent les utilisateurs à payer en supplément pour une autre solution. C’est la raison pour laquelle le cabinet d’études reste très raisonnable quant à sa prévision sur le cloud hybride et privé. Pour lui, la version publique du cloud va rester le favori des utilisateurs entreprises.

Laisser un commentaire