la-polemique-en-ce-qui-concerne-le-cloud-computing

La Polémique en ce qui concerne le Cloud Computing

Pour une définition simple, le cloud computing est le fait d’externaliser ses données et de les héberger vers un serveur. La plupart des entreprises sont prédestinées à l’utiliser. En effet, 9 professionnels sur 10 pensent que son adoption est importante pour leur succès à long terme. 3 sur 10 estiment même qu’il est primordial pour une entreprise. Néanmoins, de nombreuses sociétés ont encore des doutes en ce qui le concerne.

la-polemique-en-ce-qui-concerne-le-cloud-computing-2

Le cloud computing est l’informatique du futur

Les experts énumèrent de nombreux avantages du cloud mais ses deux avantages principaux restent le temps et l’argent. Pour être plus claire, on note une diminution des frais d’infrastructure et l’accroissement de la vitesse de développement depuis l’avènement de ce concept. D’ailleurs, l’utilisateur peut accéder librement à ses documents sans se poser des questions sur la machine qui lui permettra de ce faire. Le cloud computing permet à l’employé d’une société de mettre la main sur ses données via n’importe quelle machine où qu’il se trouve.

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises pensent envoyer au « nuage » une partie de sa production informatique. Ce processus leur permet d’accélérer certains cycles de production.

Descendez de vos nuages !

Le cloud a ses faiblesses comme tout système. Accéder à un tel service requiert une connexion internet haut débit. On ne peut pas ainsi profiter de tous ses avantages si l’on se trouve dans une zone peu couverte.

Ensuite, les conditions d’utilisation peuvent parfois évoluer très vite, avec les frais d’hébergement qui peuvent augmenter d’un jour à un autre. Pour éviter une mauvaise surprise donc, il est primordial d’étudier en détail les termes du contrat proposé par un hébergeur cloud. De même, il faut veiller à ce que ses appareils soient compatibles avec le système du prestataire afin d’éviter d’éventuels soucis.

Par ailleurs, l’endroit où les données sont stockées reste un mystère. Il est possible que ces dernières soient enregistrées dans plusieurs « datacenter » en dehors du territoire où se trouvent les clients, voire même éloignées les unes des autres.

Pour finir, il importe de pencher à la question de sécurité. De nombreux cas de piratage ont déjà touché le secteur. À noter, le prestataire doit avoir pour mission de garantir la défense des « data » afin d’écarter tout risque de hacking.

Sa sécurité !

La sécurité des données est l’une des raisons empêchant les entreprises à adopter le cloud. En effet, d’après un sondage réalisé par Cloud Industry Forum,  c’est le premier frein pour les 75 % des professionnels IT de ne pas se lancer dans les solutions cloud.

Plusieurs questions peuvent alors se poser :

  • Est-ce que les données confiées aux prestataires restent confidentielles ?
  • Est-ce que les données sont stockées dans un disque unique ou éparpillées ?
  • Est-ce que les locaux sont véritablement sécurisés pour éviter toute intrusion de personnes malintentionnées ?

Pour conclure, le cloud ne cesse de se développer. Il n’est pas forcément une mauvaise chose malgré ses limites et il reste un concept qui séduit de nombreuses entreprises. Surtout pour les PME dont les systèmes informatiques sont assez désordonnés et mal gérés. Le marché est donc en plein bouleversement et de nombreuses entreprises ont déjà franchi le pas pour des raisons économiques. D’autres attendent plus de garanties de la part des hébergeurs.

Laisser un commentaire