Les enjeux et le problème de sécurité du Cloud Computing en entreprise

Le phénomène du Cloud Computing s’est beaucoup répandu ces dernières années. De plus en plus utilisé par les entreprises opérant dans divers secteurs, il émerge comme la nouvelle forme de stockage et de gestion des données. Le cabinet d’étude Synergy Group suggère dans un rapport de 2016 que le secteur pèserait près de 150 milliards de dollars ! Pas étonnant que de grosses firmes comme IMB, Google, Microsoft… se livrent une bataille féroce. Bien qu’il soit en plein essor, le Cloud computing comporte encore des zones d’ombre qu’il serait judicieux d’éclaircir.

 

Comprendre le Cloud Computing au juste ?

L’expression anglaise qui signifie « informatique en nuage » est une infrastructure au sein de laquelle le stockage et la puissance de calcul sont pris en charge par des serveurs à distance auxquels les utilisateurs se connectent par le biais d’une liaison internet sécurisée. Le desktop, le laptop, le smartphone, la tablette tactile et autres objets connectés deviennent des points d’accès pour exécuter des applications ou des données hébergées sur serveurs. Le nuage se caractérise aussi par sa flexibilité permettant aux fournisseurs d’ajuster automatiquement la puissance de calcul et la capacité de stockage aux besoins des usagers.

 

Les enjeux du Cloud Computing

Le Cloud Computing implique d’importants enjeux économiques pour les entreprises, qu’il s’agisse d’un modèle de Cloud privé, public ou hybride.

Faible dépense dans les infrastructures

La bouleversante transformation technologique des infrastructures informatiques rend les investissements des entreprises désuets plus rapidement. Avec les solutions cloud, les entreprises réalisent des économies en sous-traitant la gestion de leurs données sensibles et des infrastructures. Les grandes structures optent généralement pour un modèle hybride, dans lequel l’entreprise gère une partie de son infrastructure et externalise l’autre. L’on peut ainsi réduire les coûts de maintenance et de mise à niveau, alléger les charges de l’entreprise et rationaliser les dépenses.

 

Plus de flexibilité pour l’entreprise

La flexibilité offerte par le système du Cloud favorise la réactivité dans les organisations et confère une évolutivité sans précédent à leurs systèmes d’information. Le nuage favorise une meilleure réactivité, particulièrement en réduisant le temps requis à l’accès et au partage simultané entre des millions d’utilisateurs d’une application. Outre la flexibilité qu’il procure, le Cloud donne par la même occasion différents niveaux d’accès en fonction des responsabilités au sein de l’entreprise.

 

Le problème de sécurité dans le Cloud Computing

Le Cloud Computing représente le sommet de l’externalisation informatique. L’on s’attend et craint une certaine perte de contrôle sur les systèmes d’informations. Plusieurs entreprises à l’instar de Yahoo et Orange se sont vues pirater les informations de millions d’utilisateurs de leurs services.

Dans le cas d’un Cloud public, les données et/ou applications sont confiées à un tiers sur lequel l’on exerce un faible contrôle. Vos données sont protégées par la loi de la zone où elles sont hébergées.

Si l’on ignore leur lieu d’hébergement, l’on ignore aussi la loi qui les protège. Ayant conscience du risque de cette démarche, la France et l’Allemagne tentaient d’établir un Cloud européen pour sécuriser leurs données stratégiques et celles de leurs entreprises. La question de rétablir les frontières, même dans le Cloud Computing reste actuelle, à en témoigner les multiples initiatives du voisin allemand d’établir un système de Cloud Computing entièrement local et conforme aux juridictions du pays.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire