IoT : des inquiétudes autour de sa sécurité

Le DSI et le RSSI sont tous deux au courant des risques encourus dans le domaine de la sécurité de l’IoT. D’ailleurs, en ce qui concerne cette dernière, des efforts seront encore à promouvoir. La stratégie IoT est choisie, mais sa sécurité n’intervient jamais au moment opportun.

Pour ce qui est des objets connectés, elles ne cessent de susciter l’attention, mais non de manière négative. Effectivement, les utilisateurs ne voient que du bon chez ces derniers qui, selon eux, optimisent la maintenance prédictive et permet d’avoir des relevés à distance. Il n’y a rien de plus fascinant que les objets connectés à l’heure actuelle. La question portant sur la sécurité de ces objets n’est pourtant pas encore résolue à ce jour. En ayant interrogé des responsables informatiques de par le monde, la réponse reste la même et porte à dire que ladite sécurité est encore fictive.

Pour tout dire, la prise en compte du problème en question ne se fait que de manière trop tardive. Et malgré le fait que des équipes IT ont été déployées sur différents secteurs, les mesures, quant à eux, ne sont prises qu’après coup et de ce fait, la question se pose de savoir si elles servent encore.

Les conséquences de l’insécurité de l’IoT

Ces derniers temps, l’insécurité relative aux objets connectés n’a cessé de croitre. La cyber menace se renforce à chaque instant, tout comme les incidents qui ne cessent de se multiplier. Tel est le cas du détournement des données. Les clients, quant à eux, se font de plus rares et pour les responsables, cette situation est alarmante, car cela engendre aussi des pertes financières non négligeables. À cela s’ajoutent les pertes de données personnelles. Plus important encore, le régulateur pourrait décider de sanctionner l’organisme d’une amende.

Internet of Thing ou IoT et les Smart devices concernent en fait les appareils utilisés au quotidien, mais qui sont pourvus d’une connexion internet. Cela constitue une porte d’entrée pour les virus et les hackers qui n’ont alors aucun mal à pirater le système de l’objet.

Un réfrigérateur intelligent dissimule un ordinateur capable de générer du froid. Ce genre d’appareils doit être protégé, mais ce n’est pas toujours le cas. Il y a quelque temps, les utilisateurs ont été confrontés à la transformation des téléphones en Smartphones. À ce jour, le processus continue et métamorphose alors les objets du quotidien en en faisant des objets connectés dotés d’une grande intelligence.

L’IoT et le quotidien des usagers

Les utilisateurs ne peuvent plus s’imaginer vivre sans l’IoT. D’ailleurs, qui n’aimeraient pas que le matelas puisse adapter sa température à celle de son corps. Cela permettrait de se réchauffer en hiver. Quel rêve de voir la machine à café chauffer automatiquement pour gagner de précieuses minutes en allant au travail. Avec l’intelligence des objets connectés, plus besoin de se servir des interrupteurs, car les lumières s’éteignent dès que l’individu aura quitté le local.

Toutefois, cela n’est pas toujours aussi euphorique. Les objets connectés peuvent être utilisés par les hackers qui prennent alors conscience des données personnelles sur un individu. Rien qu’aux USA, une université s’est vue obligée de se déconnecter, car les pirates ont pu procéder à l’exploitation de 5000 smart devices. C’est pourquoi l’IoT représente plus un danger qu’une solution.

Laisser un commentaire