Aucune protection n’est absolue, du moins en ce qui concerne l’informatique.

Des employés de Snapchat ont été victimes d’un piratage

Aucune protection n’est absolue, du moins en ce qui concerne l’informatique. Cela a été redémontré après l’escroquerie dont ont été victimes les employés de Snapchat. Un acte qui s’est soldé par le vol des données personnelles. Cependant, il faut savoir qu’aucune information sur les utilisateurs n’a été divulguée.

Un acte qui s’est soldé par le vol des données personnelles.

La technique utilisée par les hackers

Les pirates informatiques ont utilisé une technique assez vieille, mais fiable pour dérober des informations sensibles de l’entreprise. C’est-à-dire que les hackers avaient entrepris une campagne de faux emails, à l’endroit des employés. Beaucoup de salariés sont tombés dans le panneau, livrant ainsi des informations personnelles aux pirates. Snapchat n’a pas divulgué la teneur des emails envoyés par les pirates, mais on peut supposer qu’ils étaient bien conçus. L’entreprise a également refusé de dire le nombre des employés victimes du hacking. Toutefois, la société s’est montrée plus prolixe sur les données volées. Apparemment, il s’agit des numéros sociales des salariés ou du montant des salaires, ou encore les adresses des employés.

Cependant, il faut savoir que ce piratage n’a pas touché les utilisateurs de l’application. D’ailleurs, l’entreprise  réaffirme que la protection des utilisateurs du service dispose d’une sécurité renforcée. La société s’est même targuée de dire que trouver une faille dans le service Snapchat est presque impossible. Le hacking de l’entreprise a pourtant démontré que rien n’est à l’abri des pirates. En ce qui concerne la réaction de Snapchat, ce dernier a rapporté l’attaque au Bureau Fédéral d’Investigation. En outre, les employées victimes de l’attaque bénéficieront d’une assurance de deux ans contre le vol d’identité.

Les pirates informatiques ont utilisé une technique assez vieille, mais fiable pour dérober des informations sensibles de l’entreprise.

La réaction officielle de Snapchat

La société Snapchat à jouer la carte de la modestie. Elle a reconnu qu’il y avait des erreurs dans son organisation. Elle a aussi avoué que c’était une attaque d’une simplicité déconcertante, mais d’une efficacité redoutable. Par ailleurs, l’entreprise dans sa communication disait vouloir prendre en charge les employés visés par l’attaque. Quoi qu’il en soit, Snapchat promet de redoubler d’efforts pour sécuriser les données personnelles de ses employés et de ses utilisateurs. Il est à noter que l’entreprise avait adopté une communication plus modeste et plus discrète sur cette affaire. C’est sans doute un choix payant, car c’est dans son intérêt que la presse ne s’empare pas de cette mésaventure. Surtout lorsqu’il s’agit de service permettant d’échanger des photos et vidéos personnelles.

Cependant, il faut savoir que ce piratage n’a pas touché les utilisateurs de l’application.

En effet, cette réaction de la société est une première, car lors du célèbre piratage de l’entreprise en 2014. Sanpchat avait accusé les faiblesses des applications tierces, déboutant ainsi sa responsabilité. En effet, il est à rappeler que la célèbre application avait été piratée et plus de 200 000 photos ont été publiées en 2014. D’ailleurs, à l’issue de ce hacking spectaculaire, Snapchat avait interdit l’accès des applications tierces au service. Toutefois, on peut croire que rien n’est infaillible. Tant que la vigilance ne sera pas au rendez-vous, des hackers arriveront toujours à voler des informations. Par contre, pour cette fois, on peut féliciter Snapchat pour sa bonne gestion de la communication.

Laisser un commentaire